La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Gros Plan

Festival d’Avignon 2011

Festival d’Avignon 2011 - Critique sortie Théâtre
© Herman Sorgeloos Légende : Fase d’Anne Teresa de Keersmaeker.

Plus de trente spectacles dont une vingtaine de créations pour cette 65e édition concoctée par Hortense Archambault et Vincent Baudriller avec l’artiste associé Boris Charmatz.

Cette 65e édition du Festival d’Avignon, imaginée en dialogue avec Boris Charmatz, s’inscrit une nouvelle fois dans le paysage culturel hexagonal – et international – comme un événement majeur, un panorama de la création artistique d’aujourd’hui, où les choix des artistes reflètent les questionnements de notre société, où la façon de revisiter et habiter la mémoire, artistique ou historique, génère une expression scénique renouvelée. Cette année, environ deux tiers des quelque trente spectacles sont des créations : un risque assumé qui constitue une partie de l’identité même du festival. Ces créations provoqueront sans doute de multiples débats au sein du public avignonnais, averti et exigeant. Bonne nouvelle : un nouvel outil de travail, un lieu de répétitions et de résidence, va être construit dans le quartier de Monclar. Boris Charmatz propose Levée des conflits sur l’herbe, au milieu des spectateurs ,et une création dans la Cour d’honneur, Enfants, avec 27 enfants de 6 à 12 ans, et 9 danseurs adultes. Un projet qui fait écho à Sun de Cyril Teste, projet créé avec de jeunes enfants, fondé sur l’histoire vraie de deux bambins allemands de 6 et 7 ans, partant seuls en Afrique pour se marier ; et au Petit Projet de la Matière, interprété par des enfants, adapté de l’œuvre d’Odile Duboc par Anne-Karine Lescop.
Figures historiques
Grande figure de la danse contemporaine, Anne Teresa de Keersmaeker présente Fase, et Cesena dans la Cour d’honneur, à 4h30 du matin, pour une appréhension de l’aube que vous ne vivrez sans doute qu’une fois ! A voir aussi les spectacles de Rachid Ouramdane, Cecilia Bengolea et François Chaignaud, Xavier Le Roy, Meg Stuart, François Verret. En théâtre, plusieurs artistes reviennent. Angelica Liddell, découverte retentissante de l’édition précédente, revient avec une création. Sur la scène, qui se révèle comme un lieu de combat contre le monde, elle en appelle à la méfiance absolue. Guy Cassiers présente un spectacle écrit par Tom Lanoye, qui questionne et dissèque le pouvoir politique et religieux en mettant en miroir deux figures historiques : Jeanne d’Arc et Gilles de Rais. Leur dernière collaboration avait donné lieu à de beaux spectacles (Mefisto for ever et Atropa). Arthur Nauzyciel s’intéresse quant à lui à la figure de Jan Karski, résistant polonais et témoin de la Shoah, que Yannick Haenel évoque dans son roman éponyme. Frédéric Fisbach monte Mademoiselle Julie, avec Nicolas Bouchaud et Juliette Binoche, tandis que Katie Mitchell et Leo Warner de Berlin présentent Christine, d’après Mademoiselle Julie. A voir aussi une création de Romeo Castellucci, qui avait en 2008 imaginé une mémorable trilogie, création avec un fils et son vieux père sous le regard du Christ peint par Antonello da Messina. Patrice Chéreau met en scène I am the Wind de Jon Fosse, dans la traduction anglaise de Simon Stephens. Patrick Pineau crée Le Suicidé de Nicolaï Erdman, et Wajdi Mouawad interroge trois figures féminines antiques : Antigone, Electre et Déjanire, trois destins face au crime, à la justice ou la vengeance. Présents aussi : Vincent Macaigne, Elise Vigier et Marcial di Fonzo Bo, et d’autres. A lire en juillet notre hors série consacré à Avignon, combinant des entretiens avec presque tous les artistes du Festival d’Avignon, avec aussi de nombreux artistes d’Avignon Off, des gros plans, portraits et chroniques, ainsi qu’une enquête thématique sur les enjeux de la politique culturelle. A suivre !

Agnès Santi


Festival d’Avignon, du 6 au 26 juillet. Ouverture de la billetterie le 13 juin. Tél : 04 90 14 14 14.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre