La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Classique / Opéra - Entretien

Ezequiel Spucches et l’Ensemble Almaviva Le cœur musical de l’Amérique Latine

Ezequiel Spucches  et l’Ensemble Almaviva Le cœur musical de l’Amérique Latine - Critique sortie Classique / Opéra Paris Temple des Batignolles
Le pianiste et compositeur argentin Ezequiel Spucches, directeur artistique de l’Ensemble Almaviva

Entretien Ezequiel Spucches

PARIS / CROSNE / MUSIQUES D’AMERIQUE LATINE

Publié le 30 octobre 2019 - N° 281

En attendant la reprise de son Carnaval des animaux sud-américains au Théâtre Dunois en janvier prochain, le pianiste et compositeur argentin Ezequiel Spucches évoque l’actualité de l’Ensemble Almaviva, qu’il a fondé en 2003 avec le guitariste Pablo Marquez et la flûtiste Monica Taragano.

La première actualité d’Almaviva est la sortie de cet enregistrement proposant une promenade musicale à travers les salles d’un musée imaginaire, autour de deux compositeurs latino-américains, le cubain Leo Brouwer et l’argentin Gustavo Beytelmann. Quelle est l’idée de ce disque ?

Ezequiel Spucches : Cet enregistrement, le troisième de l’ensemble, s’inscrit dans deux des trois missions qu’Almaviva s’est données : faire découvrir des œuvres majeures du répertoire latino-américain, contribuer activement à la création contemporaine, et explorer la transversalité entre différentes formes artistiques. Tableaux d’une autre exposition de Leo Brouwer représente selon moi un des chefs-d’œuvre de sa production. En l’associant à une commande passée à Gustavo Beytelmann, qui a écrit pour nous Un Argentin au Louvre, j’ai construit un programme cohérent qui interroge les liens entre musique et arts plastiques et qui nous parle également du regard porté par l’Amérique latine sur le patrimoine artistique européen. Cette question du dialogue entre les cultures est un pilier fondamental de ma démarche en tant que directeur artistique de l’ensemble.

« La question du dialogue entre les cultures est un pilier fondamental de ma démarche. »

Almaviva va mettre à l’honneur un autre compositeur argentin important : Ariel Ramírez. En quoi sa musique vous parait-elle devoir être connue ?

Ezequiel Spucches : Les frontières entre musique savante et musique populaire ont toujours été très perméables en Amérique Latine. Ariel Ramírez s’inscrit dans la lignée des compositeurs qui, comme Piazzolla avec le tango ou Ginastera avec le malambo, ont associé avec succès le folklore aux grandes formes classiques. Sa Misa Criolla en est un exemple parfait. Avec le chœur Arcana, je souhaite proposer une interprétation proche de la version originale, en y associant un travail méticuleux sur les timbres et les textures instrumentales.

Vous devenez compositeur associé au Théâtre Dunois. Parlez-nous de cette nouvelle aventure.

Ezequiel Spucches : J’ai composé en 2013 une œuvre scénique, Hombrecito, qui a été créée au Théâtre Dunois. Début 2019, ce fut le Carnaval des animaux sud-américains. Avec Christophe Laluque, nouveau directeur du Dunois, nous avons mis en place un projet dans le cadre du dispositif de compositeur associé soutenu par la SACEM, avec deux volets principaux : la création tout d’abord, avec un projet scénique autour de Mon bel oranger de l’écrivain brésilien José Vasconcelos, puis une réflexion approfondie sur la place de la musique dans la programmation. C’est ainsi qu’est né à la rentrée un nouveau format intitulé « Etonnez vos oreilles ! » : quatre dimanches dédiés aux musiques d’aujourd’hui avec un concert à 11h suivi d’un brunch et d’un atelier de pratique musicale.

 

Propos recueillis par Jean Lukas

A propos de l'événement

Misa Criolla d’ Ariel Ramírez
du Vendredi 6 décembre 2019 au Samedi 7 décembre 2019
Temple des Batignolles
44 Boulevard des Batignolles, 75017 Paris

à 21h.


Eglise Notre Dame de Crosne, 30 Rue Boileau, 91560 Crosne. Dimanche 8 décembre.


« Etonnez vos oreilles ! », concert-brunch :


Théâtre Dunois, 7 rue Louise Weiss, 75013 Paris. Dimanche 12 janvier à 11h. Tél. 01 45 84 72 00. Avec l’Ensemble L’Itinéraire.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra