La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Jazz / Musiques - Gros Plan

Eric Seva signe « Mother of Pearl » en quintet

Eric Seva signe « Mother of Pearl » en quintet - Critique sortie Jazz / Musiques Paris PAN PIPER

PAN PIPER / JAZZ

Publié le 25 octobre 2020 - N° 288

Le saxophoniste, compositeur et leader Eric Seva fait appel dans son nouvel album « Mother of Pearl » à l’accordéoniste Daniel Mille pour un projet inspiré par la rencontre entre Gerry Mulligan et Astor Piazzolla en 1974.

Il y a quelques années, Eric Seva avait publié un disque où il se présentait comme « Nomade sonore ». Auparavant, c’est sous la forme d’« Espaces croisés » que le saxophoniste décrivait sa musique. Son nouvel album est fidèle à cet engagement artistique transversal, qui trouve dans le métissage des pistes fertiles et des horizons créatifs. Intitulé « Mother of Pearl » — du nom de la nacre dont sont couvertes les touches de l’accordéon mais aussi certaines clés du saxophone —, ce cinquième opus doit sa ligne de force à l’association entre Daniel Mille, à l’accordéon, et Eric Seva, saxophoniste qui semble aimer autant fréquenter les graves chaleureux du baryton que les aigus enchanteurs du soprano.

Hors des frontières

L’accordéon, cet instrument des migrants et des voyages, qui a su se faire une place dans tant de cultures différentes, est en soi une invitation à s’affranchir des frontières : l’idée, pas si courante, de le marier au saxophone est venue à Seva en souvenir de la rencontre entre Gerry Mulligan et Astor Piazzolla en 1974. Loin de toute reconstitution, Seva a choisi de la prendre comme un point de départ à sa propre exploration musicale. Entrelacé au saxophone, ou en contrepoint, l’accordéon de Daniel Mille est l’un des principaux enchantements de ce disque, l’autre étant le lyrisme d’Eric Seva, et la manière dont les souffles des deux instruments se combinent, dans une farandole de compositions dont l’élégance et la poésie rappellent à chaque interprétation la sensibilité particulière de leur auteur. Avec Alfio Origlio (piano, fender rhodes), Christophe Wallemme (contrebasse) et Zaza Desiderio (batterie, percussions).

Vincent Bessières

A propos de l'événement

Eric Seva, Mother of Pearl
du Samedi 21 novembre 0020 au Samedi 21 novembre 0020
PAN PIPER
2-4 impasse Lamier, 75011 Paris

Samedi 21 novembre à 18 h. Place : 16 à 20€.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Jazz

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Jazz / les Musiques