La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Jazz / Musiques - Entretien / Jazz

VINCENT PEIRANI : FRISSONS GARANTIS

VINCENT PEIRANI : FRISSONS GARANTIS - Critique sortie Jazz / Musiques La Courneuve Centre Culturel Jean Houdremont

Special Banlieues Bleues
ACCORDEON / CREATION / LA COURNEUVE

Publié le 30 mars 2013 - N° 208

2013 promet d’être l’année de chance de l’accordéoniste et compositeur Vincent Peirani, devenu à 31 ans, au moment où sort son premier album en tant que leader (sur le label allemand Act), le musicien dont tout le monde parle… Autre signe favorable : il est pour la première fois l’invité de Banlieues Bleues pour une création attendue où son trio rencontre son complice en duo Michel Portal.


Vous avez choisi d’intituler votre premier album « Thrill Box »…
Vincent Peirani : Ce qui signifie « la boîte à frissons » ! Ce titre est à la fois un clin d’oeil à ce surnom quasi historique de l’accordéon mais fait aussi référence aux différents « frissons » que l’on peut retrouver dans l’album. En effet, de nombreuses influences s’y côtoient, des musiques très différentes où chacun peut trouver sa propre émotion…

Comment avez-vous conçu ce trio?
V. P. : J’avais envie d’enregistrer quelque chose d’acoustique. En discutant avec Axel Matignon, avec qui nous avons produit ce disque, nous sommes arrivés à cette formule du trio piano, contrebasse et accordéon. L’association accordéon-piano n’est pas évidente du fait des rôles quasi identiques des deux instruments mais ce « challenge » m’a beaucoup plu ! Concernant le choix des musiciens, j’avais envie de musiciens polyvalents, ouverts sur « les musiques », un peu comme moi… C’est très important, car dans mes projets, je peux avoir envie de jouer aussi bien une valse musette qu’un standard de jazz complètement éclaté, en passant par des musiques traditionnelles asiatiques…

« Une fois sur scène, c’est la liberté absolue, la légèreté, la complexité ! »

Michel Portal, qui a beaucoup joué en duo avec Richard Galliano, et avec lequel vous jouez régulièrement aussi en duo, sera votre invité à Banlieues Bleues. Vous ressemblez-vous ?
V. P. : Je ne sais pas si nous nous ressemblons, mais il est sûr que nous avons quelques points communs, ne serait-ce que cette double casquette de musicien classique et musicien de jazz. Je travaille depuis près de 10 ans avec des musiciens classiques, notamment avec le violoncelliste François Salque… Faire de la musique aux côtés de Michel Portal, cela a d’abord représenté la réalisation d’un rêve d’ado ! Et puis après, une fois sur scène, c’est la liberté absolue, la légèreté, la complexité ! Il y a beaucoup de dramaturgie dans sa musique. J’apprends énormément avec lui, sur scène et en dehors. Il a beaucoup d’humour et est toujours curieux de découvrir de nouvelles choses. C’est une leçon de musique et d’humanité à chaque fois et une chance incroyable de pouvoir partager ces moments avec lui.
Propos recueillis par Jean-Luc Caradec

Nouvel album : « Thrill Box » (chez ACT) avec le contrebassiste Michel Benita et le pianiste Michaël Wollny.

A propos de l'événement

VINCENT PEIRANI
du Jeudi 11 avril 2013 au Jeudi 11 avril 2013
Centre Culturel Jean Houdremont
11, avenue du Général Leclerc. 93120 La Courneuve
Jeudi 11 avril à 20h30. Tél : 01 49 22 10 10. (en première partie : le guitariste Paolo Angeli)
x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Jazz

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Jazz / les Musiques