La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Gros Plan

Enfermées

Enfermées - Critique sortie Théâtre Clamart Théâtre Jean Arp
La metteure en scène Magali Léris. Crédit : Dan Aucante

Théâtre Jean-Arp / de Rona Munro / mes Magali Léris

La metteure en scène Magali Léris crée Enfermées, de l’auteure britannique Rona Munro, au Théâtre Jean-Arp de Clamart. Elle dirige les comédiens Priscilla Bescond, Stéphane Comby, Nanou Garcia et Mario Harlez-Citti dans ce drame psychologique sur les relations familiales, le crime, l’enfermement…

Après quinze ans de séparation, une fille (Josie, Marion Harlez-Citti) rend visite à sa mère en prison (Fay, Nanou Garcia). Celle-ci a été condamnée à perpétuité pour avoir tué son mari, le père de Josie. Mère et fille se reparlent après des années de silence. Mais laisser remonter à la conscience les souvenirs qui les lient l’une à l’autre s’avère plus dangereux qu’elles ne l’avaient imaginé. Un drame psychologique se noue entre elles, sous les yeux du gardien (Stéphane Comby) et de la gardienne (Priscilla Bescond) qui travaillent dans l’établissement carcéral au sein duquel vit Fay… « C’est une pièce sur le fait d’être parent et d’élever des enfants, déclare Rona Munro. Sur le fait de quitter sa famille pour devenir soi-même. Sur la survie. C’est aussi une pièce qui parle d’une femme qui a tué. Comme dit Fay, ces femmes-là sont “plus rares qu’une licorne” ».

La recherche obsédante de l’insaisissable

Les femmes ayant commis un meurtre sont-elles différentes des autres ? Appartiennent-elles à une espèce à part ? Enfermées nous questionne sur les relations familiales, sur la châtiment, mais aussi sur les pulsions qui poussent l’être humain à commettre un crime. « Dans son écriture, Rona Munro nous emmène, tranquillement, par petites étapes, sans se presser, dans une intrigue qui nous tient en haleine, nous étreint en permanence, vers une fin inattendue, explique Magali Léris. Elle déploie des dialogues dignes d’un scénario de film, d’un thriller, dans des face-à-face brûlants.Ce théâtre-là nécessite une qualité d’interprétation subtile et physique. » Pour atteindre ce niveau de jeu, la metteure en scène a axé sa direction d’acteurs « sur l’intériorité, la recherche obsédante de l’insaisissable ». Elle a demandé à ses comédiens de donner à voir, à travers leur corps, « la violence des mots tus, les faux-semblants de l’apparence, l’attitude qui cache ou qui révèle ».

 

Manuel Piolat Soleymat

A propos de l'événement

Enfermées
du Mercredi 6 novembre 2013 au Samedi 16 novembre 2013
Théâtre Jean Arp
22 rue Paul-Vaillant-Couturier, 92140 Clamart.
Du 6 au 16 novembre 2013. Le mardi, mercredi, vendredi et samedi à 20h30, le jeudi à 19h30, le dimanche à 16h. Tél. : 01 41 90 17 02. www.theatrejeanarp.com. Durée de la représentation: 1h30.
x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre