La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Gros Plan

En compagnie de François Cervantes

En compagnie de François Cervantes - Critique sortie Théâtre
Crédit photo : Christophe Raynaud de Lage Légende photo : François Cervantes passe le mois de mai à Sartrouville.

Publié le 10 mai 2010

Compagnons de route du Théâtre de Sartrouville, François Cervantes et ceux de la compagnie L’Entreprise s’y produisent régulièrement depuis quatre saisons. Temps fort de partage, d’échanges et d’émotions.

« Quand nous nous sommes rencontrés avec Laurent Fréchuret, nous étions déjà installés à la Friche pour tenter une aventure longue, creusant la relation avec le public afin que les gens fassent connaissance avec notre travail par une création puis une autre, découvrant et rencontrant les acteurs en même temps. Laurent Fréchuret a instauré des relations de fidélité avec nous et fait ce même pari de la durée. Le public de Sartrouville a adopté notre troupe petit à petit, à force de nous voir. », dit François Cervantes. Installée à Marseille, à la Friche La Belle de Mai, la compagnie L’Entreprise mène une aventure continuée à l’abri des diktats de l’urgence et du productivisme artistique. Respectant ce tempo, le Théâtre de Sartrouville invite en mai les membres de l’Entreprise à présenter trois de leurs spectacles en s’installant de façon durable pour tisser des liens pérennes avec le public.
 
L’amour, l’école et la musique
 
Dans Un Amour, Arletti (le sublimissime clown de Catherine Germain, bouleversant d’émotion) découvre l’amour et le corps du danseur Thierry Thieû Niang et compose avec lui un poème fascinant où la chair et l’esprit s’apprivoisent. Le 6 mai à 20h30, a lieu une rencontre avec les quatre metteurs en scène qui ont prêté leurs regards à la confection du spectacle (François Cervantes, Patrice Chéreau, Laurent Fréchuret et François Rancillac). Dans La Table du fond, Nicole Choukroun et Stephan Pastor interprètent le texte écrit pendant l’année passée par Cervantes en classe de Quatrième, « hommage à ceux qui transmettent le savoir, la connaissance, l’émotion, le sensible ». Enfin, dans Le dernier Quatuor d’un homme sourd, quatre musiciens répètent pour un concert exceptionnel les derniers quatuors de Beethoven et explorent les difficultés, les joies et l’ascèse du travail en commun : dans les coulisses de l’art, s’expose l’endroit du vertige. Trois grands moments de théâtre, aussi exceptionnels que différents, occasions de découvrir les multiples facettes du talent des associés de L’Entreprise.
 
Catherine Robert


En compagnie de François Cervantes, du 5 au 21 mai 2010. Un Amour, mis en scène et interprété par Catherine Germain et Thierry Thieû Niang. Les 5 et 7 mai à 21h ; le 6 à 19h30. La Table du fond, texte et mise en scène de François Cervantes. Du 10 au 12 mai à 21h. Le dernier Quatuor d’un homme sourd, de François Cervantes et Francine Ruel ; mise en scène de François Cervantes. Les 18, 19 et 21 mai à 21h ; le 20 à 19h30. Navettes aller-retour Paris les 5, 18, 19 et 20 mai (sur réservation). Théâtre de Sartrouville et des Yvelines, Centre Dramatique National. Place Jacques-Brel, 78500 Sartrouville. Tél : 01 30 86 77 79.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre