La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Classique / Opéra / Deux nouveaux chefs en poste à Paris

Douglas Boyd, de musicien à musiciens

Douglas Boyd, de musicien à musiciens - Critique sortie Classique / Opéra Paris Philharmonie de Paris 2
© Jean-Baptiste Millot

PRISES DE TETE / ORCHESTRE DE CHAMBRE DE PARIS

Publié le 29 août 2015 - N° 235

Cet écossais de 56 ans, fou de football et hautboïste de formation, est le nouveau directeur musical de l’Orchestre de chambre de Paris. Et si ce chef autodidacte et tout sauf autocrate, grand connaisseur de l’orchestre de l’intérieur, devenait le parfait porte-drapeau d’un orchestre qui a su en quelques années se réinventer à travers un exemplaire projet musical citoyen ?

La science de l’Orchestre de ce chef encore très peu connu du public parisien prend d’abord sa source dans sa propre pratique instrumentale. Celle d’un hautboïste de premier plan, formé à Paris par Maurice Bourgue : « J’ai eu la chance d’étudier avec l’un des plus grands musiciens et hautboïstes de notre temps. Cette expérience avec Maurice a changé ma vie et n’a depuis cessé d’inspirer ma musique » se souvient-il. D’abord musicien d’orchestre, Douglas Boyd a connu la chance de vivre l’aventure historique du mythique Orchestre de chambre d’Europe, de 1981 à 2002. C’est de cette place unique au sein de l’une des meilleures phalanges orchestrales du monde, qu’il apprend, d’abord sans le savoir, la quintessence de son futur métier de chef d’orchestre, tirant le meilleur des enseignements de l’observation des plus grandes baguettes du circuit, à commencer par celles de Claudio Abbado et Nikolaus Harnoncourt. « Jouer avec le Chamber Orchestra of Europe pendant 21 ans a joué un rôle essentiel dans mon développement et représenté ma plus grande expérience d’apprentissage. Cela m’a permis de cerner les attentes et les besoins d’un musicien d’orchestre » confirme-t-il.

L’orchestre, une aventure humaine

Avant de ranger définitivement au placard son hautbois en 2006, il devient dès 2001 directeur musical du Manchester Camerata, inaugurant une deuxième carrière qui a fait de lui depuis un spécialiste amoureux du format « Orchestre de chambre ». Une dimension d’orchestre à échelle humaine qui sied idéalement à son approche résolument psychologique, démocratique et humaniste de la direction, aspirant à créer les conditions d’une véritable communion musicale où tous les musiciens présents sur le plateau sont égaux, chef y compris. « Mon souhait avec l’Orchestre de Chambre de Paris est de créer ensemble un Ethos où chaque concert devient le concert le plus important de notre vie, tous chargés d’une énergie qui touche le public et nous permet d’exprimer toutes les émotions de l’esprit humain. Nous voulons rendre notre musique réellement pertinente, en lui donnant une signification pour le public d’aujourd’hui. L’expérience de l’orchestre est avant tout une aventure humaine… » explique Douglas Boyd. Dans son nouveau défi parisien, il s’impose l’ambitieux objectif  de doter sa nouvelle formation « d’une couleur spécifique, reconnaissable entre toutes ». Un défi  de taille et de longue haleine qu’il souhaite atteindre en approfondissant le répertoire classique et préromantique, de Haydn et Mozart à Schubert et Mendelssohn. « Lors de mes premières collaborations avec l’orchestre, j’ai ressenti une alchimie immédiate qui me donne beaucoup d’espoir pour l’avenir » confie-t-il. Cet avenir commence le 22 septembre au cours d’un concert inaugural partagé entre Haydn (Symphonie « Le Matin »), Mahler (extraits de Des Knaben Wunderhorn avec la contralto Nathalie Stutzmann, par ailleurs artiste associée de l’OCP), Webern (Cinq mouvements op. 5) et Schönberg (La Nuit transfigurée). Welcome in Paris !

Jean Lukas

A propos de l'événement

Douglas Boyd, de musicien à musiciens
du Mardi 22 septembre 2015 au Mardi 22 septembre 2015
Philharmonie de Paris 2
221 Avenue Jean Jaurès, 75019 Paris-19E-Arrondissement, France

à 20h30. Tél. 01 44 84 44 84.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra