La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Danse - Critique

Disabled Theater

Disabled Theater - Critique sortie Danse Paris Centre Pompidou
Les acteurs handicapés du Disabled Theater de Jérôme Bel. Crédit : Michael Bause.

Publié le 6 septembre 2012 - N° 201

Le spectacle conçu par Jérôme Bel est une collaboration avec le Theater Hora, compagnie suisse composée d’acteurs handicapés mentaux. Une mise au jour de personnalités polluée par un procédé finalement contreproductif.

@font-face { font-family: « Arial »; }@font-face { font-family: « Calibri »; }p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal { margin: 0cm 0cm 10pt; line-height: 115%; font-size: 11pt; font-family: « Times New Roman »; }div.Section1 { page: Section1; }

Ils sont onze, jeunes ou moins jeunes, tous comédiens, et tous porteurs de handicaps mentaux. Jérôme Bel nous plonge avec eux dans leur environnement, leur donne une visibilité, fait de ces hommes et de ces femmes le sujet de la pièce, portant avec minimalisme et simplicité ces singularités sur le devant de la scène. Mais ce qui pouvait faire par exemple de Véronique Doisneau ou de Cédric Andrieux, deux précédentes pièces, de véritables incursions dans le « monde de l’autre », avec un travail sur le mode de représentation et sur les codes théâtraux, ne fonctionne pas dans Disabled Theater. Si l’on applaudit à tout rompre à la fin du spectacle, c’est pour saluer la générosité des interprètes, tous au meilleur de ce que peut leur demander Jérôme Bel. L’ambivalence vient précisément de la demande, qui ponctue la pièce : chaque séquence s’ouvre par la formulation, via son assistante et traductrice, des demandes de Jérôme Bel à l’encontre de ces acteurs. Une fois dite, ils y répondent un par un.

Rendre visible, mais sans pour autant questionner

A ce petit jeu de « Jacques a dit », le procédé se retourne vite contre lui-même, faisant de Jérôme Bel le démiurge, le grand ordonnateur de la représentation, face à une famille d’exécutants. En voulant abolir les distances via un regard simple et décomplexé porté sur ces acteurs handicapés, à travers des questions veillant à les dévoiler, c’est une distance énorme qui se crée, creusée par le rapport créateur-créatures que le procédé met à jour. Brillamment, Jérôme Bel désamorce toute espèce de critique en les faisant formuler par les acteurs eux-mêmes. A sa demande, ils nous livrent les impressions laissées par leurs parents après avoir assisté au spectacle. La dureté des propos n’étonne qu’à peine. En privilégiant cette position pour s’emparer de la question du handicap, Jérôme Bel ne parvient pas à questionner notre regard, pire, il rend vaine la nécessité de sa démarche.

Nathalie Yokel

A propos de l'événement

Disabled Theater
du Mercredi 10 octobre 2012 au Samedi 13 octobre 2012
Centre Pompidou
Place Georges Pompidou, 75004 Paris.
Du 10 au 13 octobre 2013 à 20h30. Tél : 01 44 78 12 33. Spectacle vu au Festival d’Avignon 2012.
x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse