La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Classique / Opéra - Entretien

Deborah Nemtanu / L’émotion de la création

Deborah Nemtanu /  L’émotion de la création - Critique sortie Classique / Opéra Paris Philharmonie de Paris

Spécial Philharmonie / Formation associée La Création de Haydn / PHILHARMONIE

Publié le 18 janvier 2015 - N° 228

Thomas Zehetmair, actuel chef principal et conseiller artistique de l’Orchestre de Chambre de Paris, (auquel succédera l’été prochain Douglas Boyd en qualité de directeur musical), dirige pour le premier  grand rendez-vous de l’OCP dans la nouvelle salle de la Porte de Pantin La Création de Haydn. Le coup d’envoi d’une nouvelle aventure évoquée par son violon soliste : Deborah Nemtanu.

Qu’attendez-vous de votre installation en qualité d’orchestre associé ?

Deborah Nemtanu : Notre arrivée au sein de la Philharmonie est une reconnaissance et un privilège pour notre formation. Le fait de travailler dans un cadre où tout est création, rencontre, partage stimule énormément. Côtoyer au quotidien nos collègues d’autres orchestres parisiens et internationaux est exceptionnel. Cela crée une émulation collective, et notre présence participera à notre ascension sur les scènes internationales. Notre défi est à la fois de fidéliser le public et de former celui de demain. Nous souhaitons prouver depuis toujours que la musique classique est une fête où tout le monde est invité sans prétention.

« Notre défi est à la fois de fidéliser le public et de former celui de demain.  »

Quel sens donnez-vous au choix de ce premier programme ?

D. N. : La Création est un véritable chef-d’œuvre. Il raconte et célèbre la création de l’Univers. Haydn a voulu donner à son œuvre un son et un sens particulièrement puissants pour l’époque, car il était très religieux. Et en cela c’est un symbole à nos yeux car l’OCP a toujours porté le répertoire sacré et les oratorios dans des endroits privilégiés de la Capitale comme la Cathédrale Notre-Dame ou la basilique de Saint-Denis…  Bien sûr cette dimension spirituelle de l’œuvre dans le contexte de la création d’une nouvelle salle aussi prestigieuse que la Philharmonie de Paris promet de belles émotions !

Avez-vous déjà imaginé mentalement l’acoustique de la nouvelle salle ?

D. N. : En ayant vu les plans, j’imagine une acoustique ample, chaleureuse et ronde ! Lorsqu’on joue dans une nouvelle salle, c’est toujours une rencontre et une découverte fantastique. Il faut du temps pour apprivoiser une acoustique, s’y sentir chez soi, et ajuster le travail selon notre ressenti collectif et aussi personnel. Nous éprouvons tous une impatience qui va crescendo.

 

Propos recueillis par Jean Lukas

A propos de l'événement

La Création de Haydn
du Vendredi 23 janvier 2015 au Vendredi 23 janvier 2015
Philharmonie de Paris
221 Avenue Jean Jaurès, 75019 Paris, France

Vendredi 23 janvier à 20h30. Tél. 01 44 84 44 84. Places : 10 à 50 €.


Avec le chœur Accentus (dir. Laurence Equilbey), et les chanteurs solistes Sunhae Im (soprano), Werner Güra (ténor) et Florian Boesch (baryton-basse). Direction : Thomas Zehetmair. La violoniste Deborah Nemtanu est une des artistes associés de l’OCP, au même titre que la contralto et chef d’orchestre Nathalie Stutzmann, le chœur de chambre Accentus et Laurence Equilbey, et le compositeur Philippe Manoury.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra