La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Critique

Dans la luge d’Arthur Schopenhauer

Dans la luge d’Arthur Schopenhauer - Critique sortie Théâtre Angers Le Quai - CDN ANgers Pays de la Loire
© Pascal Victor/ArtcomPress Yasmina Reza et Jérôme Deschamps.

de Yasmina Reza / mes Frédéric Bélier-Garcia

Publié le 23 octobre 2018 - N° 270

Après une première mise en scène en 2006, Frédéric Bélier-Garcia recrée cette brillante partition théâtrale, interprétée par un subtil quatuor de comédiens. Une suite de variations introspectives divergent et se répondent. Jubilatoire !

Dans le dispositif tri-frontal façonné par Jacques Gabel, seules quelques marches séparent l’estrade où se tiennent les acteurs de l’assemblée des spectateurs. La séparation s’avère même plus infime encore car à tour de rôle, chaque personnage devient l’interlocuteur silencieux d’un monologue. Huit monologues pour quatre personnages : le mari Ariel Chipman, l’épouse Nadine Chipman, l’ami Serge Othon Weil, la psychiatre. Redoutablement précise,  d’une implacable netteté, la parole émerge et avance avec une certaine jouissance, en un déballement introspectif souvent cinglant, tout en rebonds inattendus, en arguments minutieusement analysés. Affûtés au scalpel, les mots n’appellent pas une incarnation, ils donnent à voir plutôt les atermoiements et les fragilités, les tentatives et les renoncements, les chagrins et les exaspérations, le temps qui abîme… Un télescopage drôle et caustique opère entre les détails concrets et les considérations sur l’existence.

Spinoza s’est effiloché

Après l’avoir créé une première fois en 2006 à Théâtre Ouvert, Frédéric Bélier-Garcia reprend sa mise en scène impeccablement agencée et tenue, avec toujours André Marcon (Ariel), Yasmina Reza (Nadine), Christèle Tual (la psychiatre), et Jérôme Deschamps dans le rôle de Serge Othon Weil, initialement interprété par Maurice Bénichou. Le théâtre s’avère ici lieu d’écoute, de réflexion et de reconnaissance. Entre pessimisme fondamental et pessimisme dépassé, entre l’accablement domestique et l’amour comme fin en soi, tous questionnent la dérive d’Ariel qui perd pied, le sens de l’existence inconcevable dans la solitude. Ces monologues qui divergent et se répondent sont brillants et signifiants. Ni confidences, ni chuchotements, ni cris, ils requièrent une amplitude et une subtilité de jeu de haut vol. Chacun doit trouver sa tonalité singulière, sa musicalité intérieure, comme en écho aux divers regards sur l’existence, à ce qui modèle ou non sa structure mentale à l’épreuve du réel. André Marcon est impressionnant. Il interprète Ariel, autrefois fringant spécialiste de Spinoza. Mais comme la tapisserie de Roger Cohen qui recouvre son fauteuil, Spinoza s’est effiloché. Ariel constate son délabrement psychique, dévale la pente dans la luge de son ami Schopenhauer… Vers la mort.  Il est un bloc de rage retenue, de désenchantement froid, qui se fissure et laisse voir d’infinies failles de fragilité. Jérôme Deschamps est remarquable aussi, en ami finalement bien moins matérialiste qu’il n’en a l’air. Tout comme Christèle Tual en psychiatre armée contre la compassion et écœurée par la bienveillance, et Yasmina Reza, épouse qui ausculte la relation à son mari. Il est possible que selon les représentations la place du rire fluctue. Spinoza ou Schopenhauer ? Légèreté ou désespoir ? Si les questions restent fondamentalement en suspens, la belle et émouvante image finale constitue tout de même une piste…

Agnès Santi

A propos de l'événement

Dans la luge d’Arthur Schopenhauer
du Lundi 15 octobre 2018 au Vendredi 26 octobre 2018
Le Quai - CDN ANgers Pays de la Loire
Cale de la Savatte, 49100 Angers.

Du 15 au 26 octobre à 20h, samedi 20 à 18h. Tél : 02 41 22 20 20.  La Scala Paris, 13 boulevard de Strasbourg, 75010 Paris. Du 31 octobre au 24 novembre 2018, du mardi au vendredi à 21h, samedi à 17h et 21h, dimanche à 15h. A noter jusqu’au 24 novembre une carte blanche à Yasmina Reza avec des lectures-récitals de piano. Tél. : 01 40 03 44 30. Durée : 1h30. Spectacle vu au Quai - CDN Angers Pays de la Loire.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre