La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Danse

CirquÈvolution

CirquÈvolution - Critique sortie Danse
Légende photo : (crédit Jérôme Vilas) : Bull, cirque et théâtre d’objets dans CirquÈvolution à Villiers-le-Bel.

Publié le 10 novembre 2008

Après C Koi ce Cirk ? l’an passé, le département du Val d’Oise continue de fédérer un réseau de lieux culturels autour d’une dynamique circassienne.

Six villes du département sont désormais partie prenante de ce projet piloté par l’ADIAM du Val-d’Oise : Villiers-le-Bel, Arnouville-lès-Gonesse, Eaubonne, Fosses, Marly-la-Ville, et Gonesse. Chacune accueillant une programmation spécifique de spectacles, ce n’est donc pas la circulation des œuvres qui est au cœur de leur démarche, mais plutôt celle du public : des navettes sont mises à disposition des spectateurs d’une ville vers l’autre, et le spectateur est invité à mettre son imagination et sa curiosité en branle pendant plus d’un mois avec des ateliers, des actions de sensibilisation, des conférences, des expositions… Avec, au centre, la création, vue à la fois par des artistes importants de la sphère circassienne, mais aussi par des jeunes talents sur des projets prometteurs. C’est le cas de la soirée des « Lauréats Jeunes Talents Cirque », à Gonesse, au plus près de la création de demain, puisque les artistes qui sont présentés en sont à leurs premières œuvres, et qu’ils ont été sélectionnés au terme d’un long parcours parmi de nombreux autres projets. On découvrira notamment le travail de Cheptel Aleïkoum, collectif né de la quinzième promotion du Centre National des Arts du Cirque en 2004, et qui développe en son sein des projets à géométries variables.

Des puristes mais aussi des rencontres pertinentes

CirquÈvolution
s’appuie également sur des spectacles qui rassemblent toutes les techniques des arts du cirque, et même au-delà. A côté du clown et jongleur Nikolaus et de son Raté, rattrapé, raté, le solo virtuose Ma vie, mon œuvre, mon pédalo émane d’un chorégraphe hip hop qui reprend à son compte les possibilités du trampoline. Bull, à Villiers-le-Bel, explore les limites du virtuel et du vivant à travers la danse, le cirque et le théâtre d’objets, discipline également très présente avec 86 cm, de la compagnie S’appelle reviens. Purs clowns modernes, Les Cousins défendent quant à eux corps et âme le registre du rire, avec Y a pas de quoi rire, grande rigolade gestuelle et burlesque. Frédéric Pradal, avec ses Balles Populaires, n’hésite pas une seconde à nous embarquer dans le véritable monde de la jonglerie, comme dans un poème fragile et délicat.

Nathalie Yokel


CirquÈvolution, du 14 novembre au 19 décembre, avec :
Bull, par la compagnie Les Choses de rien, le 15 novembre à 20h30, et Balles Populaires de Frédéric Pradal le 21 novembre à 20h30 à Villiers-le-Bel. Tel : 01 34 04 13 20.
Bull, compagnie Les Choses de rien, le 17 décembre à 15h et Y a pas de quoi rire par Les Cousins le 19 décembre à Arnouville-lès-Gonesse. Tel : 01 34 45 97 19.
Ma vie, mon œuvre, mon pédalo, par la compagnie Déséquilibres, le 5 décembre à 20h30, à Eaubonne. 
Tel : 01 34 27 33 70.
Raté, Rattrapé, Raté de Nokolaus, le 28 novembre à 21h, à Fosses. Tel : 01 34 72 88 80.
Le Jardin de la compagnie Atelier Lefeuvre et André, le 15 novembre à 21h, et Ma vie, mon œuvre, mon pédalo par la compagnie Déséquilibres, le 14 décembre à 16h30, à Marly-la-Ville. Tel : 01 34 31 37 60.

Jeunes Talents Cirque, le 21 novembre à 20h30, et 86 cm par la compagnie S’appelle reviens, le 10 décembre à 15h à Gonesse. Tel : 01 34 45 97 60.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse