La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Critique

Caligula

Caligula - Critique sortie Théâtre
Photo: Anne Deniau Légende : Un ballet conçu comme une tragédie de Racine.

Publié le 10 janvier 2011 - N° 184

Le danseur étoile Nicolas Le Riche a signé avec Caligula (2005) sa première chorégraphie pour le Ballet de l’Opéra.

La mégalomanie et la débauche : le troisième empereur romain, au fil des siècles, n’a rien perdu de son aura sulfureuse. On raconte qu’il voulait être adoré comme un dieu, qu’il avait nommé son cheval consul, qu’il se faisait ovationner pour des victoires militaires imaginaires, entretenait des relations incestueuses avec ses sœurs. C’est de cette personnalité haute en couleurs que Nicolas Le Riche s’est saisi pour son premier grand ballet : les Quatre saisons de Vivaldi accompagnent une danse de l’extrême, inspirée de l’inéluctable course de cette vie « flambée » – qui prit fin à 29 ans sous des coups de couteau, à la sortie de l’un de ces spectacles de pantomime dont le jeune empereur était passionné.

Marie Chavanieux


Caligula, de Nicolas Le Riche, du 31 janvier au 24 février au Palais Garnier, place de l’Opéra, 75 009 Paris. Tél : 08 92 89 90 90.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre