La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Agenda

Calacas

Calacas - Critique sortie Théâtre
© Agathe Poupeney Une danse macabre où l’énergie des chevaux contraste avec la vision figée d’hommes-squelettes.

Publié le 10 novembre 2011 - N° 192

Bartabas présente son nouvel opus, qui prend appui sur la culture mexicaine et ses représentations joyeuses de la mort. Une danse macabre et un carnaval sensuel, en musique.

Sans doute unique au monde dans son travail de création théâtrale équestre au long cours, avec les chevaux comme partenaires de chaque instant, Bartabas présente aujourd’hui Calacas. Il a su avec finesse et détermination développer dans ses spectacles un échange et une gestuelle exceptionnels avec ses chevaux, un véritable langage et un mode d’expression remarquablement évocateurs, qui célèbrent l’animal, qui questionnent aussi et remettent en cause la symbolique attachée à ce vieux compagnon de l’homme, présent au fil de son Histoire autant que dans son imaginaire collectif. Calacas prend appui sur la culture mexicaine à travers ses musiques et sa relation particulière à la mort, nourrie de tradition chamanique, de représentations de la mort joyeuses et exubérantes, lors de fêtes où « mort et vie, jubilation et lamentation, chanson et hurlement » se mêlent, selon les mots d’Octavio Paz. « Ce qui m’intéresse avec Calacas, c’est la danse macabre. » dit Bartabas. Il utilise ici le cheval pour son énergie vitale, tandis que l’homme paraît désincarné – figurant d’un ballet de squelettes. Créant une piste suspendue entre ciel et terre, au son des tambours des chinchineros – hommes-orchestres portant sur leur dos une grosse caisse -, des orgues de Barbarie et des fanfares mexicaines, Bartabas ritualise un carnaval endiablé, visuellement grandiose. Un voyage irremplaçable.
Agnès Santi


Calacas de Bartabas, du 2 novembre au 9 janvier du mardi au samedi 20h30, dimanche 17h30, relâche lundi et jeudi, Théâtre Equestre Zingaro, 176 av Jean Jaurès à Aubervilliers. Tél : 0892 681 891.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre