La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Critique

Cabaret Dada

Cabaret Dada - Critique sortie Théâtre Paris Théâtre de Nesle
Blandine Jeannest de Gyvès et Richard Leteurtre dans Cabaret Dada. Crédit photo : Charlotte Spillemaecker

Théâtre de Nesle / spectacle conçu par Blandine Jeannest de Gyvès / mes Richard Leteurtre

La soprano Blandine Jeannest de Gyvès, le comédien Richard Leteurtre et le pianiste Ludovic-Amadeus Selmi proposent un voyage littéraire et musical dans l’univers du cabaret européen, de 1916 aux années 50.

« Ce qui m’a séduite d’emblée dans le mouvement Dada c’est que l’audace, l’impertinence, la révolte soient mises au service de la création en un geste de fidélité irréductible à la vie même. », dit la chanteuse Blandine Jeannest de Gyvès, à l’origine de ce spectacle, qui revisite le cabaret de la première moitié du XXème siècle. Faisant table rase des conventions et des contraintes, le Dadaïsme a comme seul guide la liberté, dans les mœurs autant que dans la création, dans le langage autant que dans le ton. Extravagant, volontiers caustique et souvent provocateur, Dada dynamite les carcans avec une jubilation libertaire. A partir des textes d’Apollinaire, Henry Miller et Anaïs Nin, Pasolini, Grisélidis Réal, Desnos et Vian, sur des musiques de Kurt Weill, Bartók, Schönberg, Menotti, Gershwin et Poulenc, ce spectacle musical revisite une époque où se mêlent la fête et la révolte, le sentiment d’impuissance et la foi en la vie, l’angoisse devant l’absurde et l’espoir d’une aube meilleure.

Entre France et Allemagne

Dans la petite salle voûtée du Théâtre de Nesle, le nombre réduit de places offre au trio de réelles conditions d’intimité avec le public. Mais le lieu se prête assez mal à la scénographie, en réduisant la lisibilité des images projetées sur les pierres du mur. Ludovic-Amadeus Selmi est au piano. Richard Leteurtre dit les textes qui composent les stations poétiques de ce chemin en terre dada. Avec une emphase qui apparaît comme une sorte d’hommage à l’esprit provocateur de ces poètes, jamais dupe de l’émotion, il dialogue avec la chanteuse Blandine Jeannest de Gyvès, qui interprète plusieurs pièces dans la langue qui, en cette première moitié du XXème siècle, fut deux fois celle de l’ennemi. Le tuilage des textes en français et des lieder en allemand rappelle les déchirures sanglantes des deux guerres mondiales, dont les cadavres hantent le spectacle. Les trois complices prennent un évident plaisir à pérégriner entre Seine et Rhin, dans le secret retiré de cette cave germanopratine qui les accueille chaque lundi.

Catherine Robert

A propos de l'événement

Cabaret Dada
du Lundi 11 novembre 2013 au Jeudi 30 janvier 2014
Théâtre de Nesle
8, rue de Nesle, 75006 Paris.
A partir du 11 novembre 2013, le lundi à 20h30. Tél. : 01 46 34 61 04. Durée : 1h15.
x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre