La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Avignon - Gros Plan

Ça ira mieux demain…

Ça ira mieux demain… - Critique sortie Avignon / 2015 Avignon Théâtre du Chêne Noir
Crédit visuel : Fifou Légende : Christophe Alévêque interprète Ça ira mieux demain… au Théâtre du Chêne noir.

Théâtre du Chêne noir / de Christophe Alévêque / mes Philippe Sohier

Sur la scène du Théâtre du Chêne noir, six mois après les attentats de janvier, Christophe Alévêque interroge nos rêves et nos renoncements à travers un stand-up qui voudrait participer à « réactiver la démocratie »… 

Christophe Alévêque ne se donne aucune limite. Car pour lui, sur scène, ce qui compte avant toute chose, c’est l’intention. « La mienne n’est pas de nuire, explique-t-il, mais de lutter pour un meilleur monde avec des idées désuètes et passéistes comme la tolérance, le partage, la solidarité… » Ces idées ont nourri l’écriture de Ça ira mieux demain…, seul en scène à l’humour plus que jamais politique présenté, par le comédien, au Théâtre du Chêne noir. « Nous vivons une époque où la sinistrose règne en maîtresse, déclare-t-il. La résignation, la frustration, l’impuissance et l’ignorance sont des usines à conneries dévastatrices. Avec la tuerie de Charlie Hebdo, nous sommes passés du possible à l’horrible. La bêtise peut se transformer en folie. La liberté est en cause, les humoristes et les caricaturistes ne doivent pas céder un millimètre, tout en laissant la porte ouverte ».

Faire du gai avec du triste

« Mais, ça ira mieux demain, poursuit Christophe Alévêque. L’économie est ultra dominante, le retour des religieux est acté, le couvre feu moral n’a jamais été aussi fort… A nous de réactiver la démocratie : nous n’avons pas voté pour le marché, nous ne sommes pas les pions du sacré et l’on peut défendre une certaine morale sans être des moralisateurs, sans s’ériger en exemple. » Entre rêve et renoncement, utopie et réalisme, Ça ira mieux demain… souhaite ainsi « faire du gai avec du triste », « lutter contre tous les pouvoirs : politiques, médiatiques, religieux, culturels, économiques ». Pointant du doigt une jeunesse selon lui trop tranquille, trop passive, Christophe Alévêque emprunte une fois de plus les habits d’un Don Quichotte insoumis. Les habits d’un pitre railleur, d’un clown révolté qui convoque, au détour de ses saillies humoristiques, « le rêve, l’imagination, les forces de l’esprit, le refus de la réalité imposée ».

 

Manuel Piolat Soleymat

A propos de l'événement

Ça ira mieux demain…
du Samedi 4 juillet 2015 au Dimanche 26 juillet 2015
Théâtre du Chêne Noir
8 Rue Sainte-Catherine, 84000 Avignon, France

Avignon Off. à 21h. Relâches les 7, 14 et 21 juillet. Tél. : 04 90 86 74 87.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur Avignon

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur Avignon en Scènes