La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Classique / Opéra - Agenda

Saül mis en scène par Barrie Kosky

Saül mis en scène par Barrie Kosky - Critique sortie Classique / Opéra Paris Théâtre du Châtelet
Saül de Haendel mis en scène par Barrie Kosky. © Bill Cooper

CHATELET / NOUVELLE PRODUCTION A PARIS

Publié le 18 décembre 2019 - N° 283

Evénement : le metteur en scène australien Barrie Kosky, l’audacieux patron du Komische Oper de Berlin, porte à la scène l’oratorio de Haendel, avec Laurence Cummings au pupitre des Talens Lyriques, et le grand baryton anglais Christopher Purves dans le rôle-tître.

David vient de tuer Goliath, le peuple d’Israël l’acclame. Dès le lever de rideau, la force sidérante du travail scénique de Barrie Kosky fascine : les chœurs forment des tableaux vivants, cependant que le metteur en scène australien tisse une narration en la tressant magnifiquement autour de l’oratorio de Haendel. « Avec un compositeur aussi génial que Haendel, il existe toujours des marges, des espaces de liberté pour que chacun puisse proposer son interprétation personnelle de la pièce. Il n’est jamais prescriptif, n’oblige pas à emprunter tel ou tel chemin, il laisse l’opportunité aux interprètes de véritablement jouer avec sa partition. L’histoire de Saül telle qu’écrite par Charles Jennens, l’auteur du livret, est tellement théâtrale que les chanteurs n’ont qu’à accepter l’intensité dramatique qui se révèle d’elle-même. Je n’ai eu qu’à me laisser aller, donnant libre cours à la part de folie qui m’habite. Dans la pièce, le personnage de Saül ne chante pas si souvent, sa partition est bien moins dense que celle de la plupart des rôles-titres des grands opéras. Pour moi, la clé était donc d’arriver à faire vivre son personnage et le récit de son glissement vers la folie indépendamment de sa présence ou non sur scène. Barrie m’a offert cette possibilité de rendre Saül omniprésent, dans la tête de chaque spectateur, que je sois face au public ou non. » souligne Christopher Purves qui reprend le rôle-titre, l’un des plus brillants acteurs de la scène lyrique actuelle et complice de longue date du metteur en scène australien. La première française d’une production de premier plan, triomphalement créée au Festival de Glyndebourne en 2015 où elle fut reprise dès 2018. Avec aussi, en complément de distribution, Karina Gauvin, Anna Devin, Benjamin Hulett, Christopher Ainslie, Stuart Jackson et John Graham-Hall qui contibuent tous au défi de faire revivre cet oratorio en version scénique.

Jean-Guillaume Lebrun

A propos de l'événement

Barrie Kosky met en scène Saül
du Mardi 21 janvier 2020 au Vendredi 31 janvier 2020
Théâtre du Châtelet
Place du Châtelet 75001 Paris

Les 21, 23, 25, 27, 29 et 31 janvier. Tél. 01 40 28 28 40. Places : 15 à 129 €


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra