La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Jazz / Musiques - Agenda

Au Studio de l’Ermitage

Au Studio de l’Ermitage - Critique sortie Jazz / Musiques Paris Studio de l’Ermitage
Le flûtiste Christophe Dal Sasso signe un nouvel album chez Jazz & People : "Les Nébuleuses".

JAZZ / PARIS

Quatre propositions musicales attachantes et inclassables au programme de la salle de Ménilmontant.

Acoustique et proportions agréables, programmation exigeante et variée, tarification raisonnable, esprit convivial, quartier animé : le Studio de l’Ermitage est devenu l’une des salles les plus attractives de la cartographie musicale parisienne. Le mois d’octobre réserve de belles surprises avec d’abord une prometteuse relecture des chansons de Claude Nougaro – maintes fois reprises ces dernières années pour des hommages souvent décevants…- par un trio de chanteurs singuliers composé de Thomas de Pourquery, Babx et André Minvielle, tous instrumentistes, respectivement saxophoniste, pianiste et percussionniste. Leur programme s’intitule « 1, 2, 3, Nouga » (le 7 octobre à 20h30). A un point de confluence entre musique contemporaine et jazz, on pourra aussi découvrir l’aventureux et nouveau projet, déjà entendu il y a un an au Sunset et bientôt disponible au disque sur le label Jazz & People, du compositeur et flûtiste Christophe Dal Sasso : la réunion d’un quintet composé de David El-Malek (sax ténor), Pierre de Bethmann (piano, Fender Rhodes), Manuel Marches (contrebasse) et Lukmil Perez (batterie) et d’un trio à cordes (violon, violon alto et violoncelle) pour une création intitulée « Les Nébuleuses », premier volet d’une série de trois cycles de compositions inspirées par l’infinité du cosmos. Sa musique circule entre écriture et improvisation, « classique » post-sérielle et jazz post-coltranien, pour reproduire dans ce dispositif instrumental rare le caractère diffus et instable des nébuleuses… Avec aussi pour pousser la musique dans les cordes Youri Bessières (violon), Martin Rodriguez (alto) et Jean-Philippe Feiss (violoncelle). A suivre enfin : un habitué des lieux, l’allumeur de feux Minino Garay, le gentil géant de la percussion, et son groupe Frapadingos, ensemble utopique et chaud comme la braise de douze percussionnistes composé de trois Cubains, trois Argentins, trois Péruviens et trois Brésiliens. Irrésistible ! (le 21) Et enfin la poursuite du chant des « African Jazz Roots », expérience de croisement musical entre la batterie du jazzman Simon Goubert et la Kora du sénégalais Ablaye Cissoko dans une musique de la plume du batteur qui sonne autant comme héritière de Coltrane que des musiques traditionnelles africaines (le 26, avec aussi Sophia Domancich au piano et Jean-Philippe Viret à la contrebasse).

J.-L. Caradec

A propos de l'événement

Au Studio de l’Ermitage
du Vendredi 7 octobre 2016 au Mercredi 26 octobre 2016
Studio de l’Ermitage
8 Rue de l'Ermitage, 75020 Paris-20E-Arrondissement, France

Tel. : 01 44 62 02 86.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Jazz

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Jazz / les Musiques