La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Jazz / Musiques - Agenda

Anouar Brahem

Anouar Brahem - Critique sortie Jazz / Musiques
PHOTO © CF Wesenberg / ECM records Le oudiste tunisien rend hommage au poète palestinien Mahmoud Darwich.

Publié le 10 octobre 2011 - N° 191

Le grand musicien tunisien, maître du oud, poursuit sa quête d’une musique méditative et nocturne.

Invité du Théâtre de la Ville, Brahem fait revivre sur scène les compositions de l’album « The Astounding Eyes Of Rita » (ECM) dont le titre est emprunté à un poème du palestinien Mahmoud Darwich. Pour ce projet, il a voulu incarner sa musique dans une configuration instrumentale nouvelle : « J’ai toujours peur de m’installer dans quelque chose de trop confortable. J’avais envie de retravailler avec des musiciens orientaux parce que je peux retrouver certaines choses que je ne trouve pas avec des musiciens de jazz… ». Il renoue ici avec la formule du quartette, qu’il affectionne, créant de savoureux alliages entre le oud et la clarinette basse du jeune Klaus Gesing, influencé par les folklores d’Europe de l’Est, la basse de Brjörn Meyer, et les percussions du libanais Khaled Yassine (darbouka, bendir).

Jean-Luc Caradec


Lundi 24 octobre à 20h30 au Théâtre de la Ville. Tél. 01 42 74 22 77

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Jazz

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Jazz / les Musiques