La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Danse - Agenda

Afrique(s) en danse à La Villette

Tout l’esprit du Regard du Cygne s’exprime dans les Spectacles Sauvages : des programmes surprenants qui unissent jeunes artistes et chorégraphes reconnus, pour un moment ludique de découverte et d’expérimentation.

Publié le 10 juin 2008

Au cœur d’une programmation pluridisciplinaire dédiée à l’Afrique, la danse se joue des frontières pour peindre le monde contemporain par le prisme d’un continent toujours en mouvement.

Heddy Maalem a fait le choix d’un monument chorégraphique et musical pour faire directement référence à l’Afrique : Le Sacre du Printemps file toujours droit dans la pulsation vitale portée par des corps solides, soutenu également par des images à l’impact tout autant évident. Ici, l’Afrique est celle des mégalopoles, des masses en mouvement, mais le chorégraphe a su préserver de beaux moments dédiés à ses interprètes. Autre pièce de groupe, celle de Kettly Noël : onze interprètes évoluent dans un monde improbable mais profondément humain, où s’entremêlent toutes les expressions du corps. Peu diffusée, 2147, l’Afrique est quant à elle une collaboration entre Jean-Claude Gallotta, Moïse Touré et Rokia Traoré. Une référence directe à la date à laquelle l’Afrique est censée voir sa pauvreté diminuer de moitié, selon un rapport de l’ONU. Qu’en pensent les lauréats 2008 des rencontres « Danse l’Afrique Danse ! », également présents lors de cette manifestation ?
N. Yokel


2147, l’Afrique, de Jean-Claude Gallotta, Moïse Touré et Rokia Traoré, du 24 au 28 juin à 20h, Chez Rosette de Kettly Noël, du 1er au 5 juillet à 20h, Le Sacre du Printemps d’Heddy Maalem, du 8 au 12 juillet à 20h, les lauréats 2008 de Danse, l’Afrique, Danse !, le 8 et 9 juillet à 21h30.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse