La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Jazz / Musiques - Entretien

3 questions à Blaise Merlin, directeur du festival La Voix est libre

3 questions à Blaise Merlin, directeur du festival La Voix est libre - Critique sortie Jazz / Musiques Paris Eglise saint-merri
DR

MONTREUIL, PARIS / FESTIVAL

Publié le 25 avril 2017 - N° 254

De Montreuil à différents lieux parisiens, le festival profite de l’ambiance électrique de ces temps électoraux pour réunir une programmation de choc ouverte à des musiciens de toutes latitudes géographiques et artistiques. « Aux âmes citoyens ! » en appelle Blaise Merlin.

Comment voyez-vous cette édition 2017 ?

Blaise Merlin : Au sens strict comme au sens figuré, on a affaire à un programme “choc” où se retrouvent l’essence et la quintessence de nos quinze ans passés à faire feu de toute voix : slameurs de la première heure, exilés syriens et soudanais, acrobattants, clowns indomptables, vocalchimistes et libre-pensifs venus de tous les horizons culturels ou sociaux… Qui rêvent, nous réveillent et nous révèlent les uns aux autres en faisant jaillir les richesses, la joie et les désirs enfouis sous des amas de stéréotypes, effets de langue et autres “détournements de fond” d’un monde qui ne sait plus à quel dessein se vouer.

La programmation accompagnera vraiment le temps des deux tours de l’élection présidentielle…

B.M. : Le festival est né dans le contexte déjà tendu de l’entre-deux tours de 2002, où Marine Le Pen était au second tour. Nous défendons l’idée que des racines bien arrosées, d’où qu’elles viennent, font les fruits les plus aptes à se mélanger en préservant leurs couleurs et les saveurs d’origine ! Rien de plus triste que les replis identitaires et religieux qui se développent face à une uniformisation rampante, tout aussi anxiogène. Loin de ces deux tendances, nous ouvrons des zones de “libre-étrange” et “d’impro-fusion”…

 

« Nous ouvrons des zones de “libre-étrange” et “d’impro-fusion”… »

 

Dans quel esprit avez-vous imaginé les créations de cette édition ?

B.M. : Certaines découlent de nos soirées organisées en Tunisie et en Égypte dans le souffle fécond du Printemps Arabe, à l’image de la rencontre entre Érik Truffaz, Sighfire et Abdullah Miniawy, jeune slameur et chanteur soufi, porte-voix de la jeunesse égyptienne. Les “Exilés Poétiques“ réunit des femmes poètes et résistantes syriennes, des réfugiés soudanais, portés par les voix d’Arthur H, Norah Krief, et les musiques sublimes de Naïssam Jalal, Khaled Aljaramani et Noma Omran. Débordanses nous entraîne dans le tourbillon du tap-dancer guyanais Tamangoh en prise avec les rythmes indiens de Prabhu Edouard et les volutes mélodiques de Magic Malik… Sans oublier nos veillées élect’orales ! Aux âmes citoyens !

 

Propos recueillis par Jean-Luc Caradec

A propos de l'événement

Aux âmes citoyens !!
du Mercredi 3 mai 2017 au Samedi 13 mai 2017
Eglise saint-merri
157 Rue Saint-Martin, 75003 Paris, France

Paris (Centre FGO-Barbara, Cirque électrique, Maison de la poésie, Eglise Saint-Merri etc…) et Montreuil (La Marbrerie). Du 3 au 13 mai. www.jazznomades.net


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Jazz

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Jazz / les Musiques