La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Gros Plan

11 septembre 2001

11 septembre 2001 - Critique sortie Théâtre
Crédit photo : Pierre-Etienne Vilbert

Publié le 10 septembre 2011 - N° 189

Avec quarante-cinq lycéens de Seine-Saint-Denis, Arnaud Meunier s’empare du texte, écrit par Michel Vinaver, en forme de « Guernica dramatique » autour de l’attentat du 11 septembre 2001.

Pendant toute l’année scolaire 2010-2011, le metteur en scène Arnaud Meunier et cinq acteurs de sa compagnie, La Mauvaise Graine, ont organisé des ateliers s’inscrivant dans un vaste projet éducatif et culturel mené avec les équipes pédagogiques des Lycées Evariste-Galois, à Noisy-le-Grand, Voillaume, à Aulnay-sous-Bois, et Jean-Renoir, à Bondy, en partenariat avec l’association Citoyenneté Jeunesse. Avec les comédiens, mais aussi avec le circassien Jean-Baptiste André et le chorégraphe Rachid Ouramdane, les élèves ont passé les feux de la rampe et accompli un parcours aussi riche existentiellement qu’artistiquement. Ils sont quarante sur scène à l’issue de cette année d’un travail mené autour de rencontres, de spectacles, de films ou d’expositions, permettant d’enrichir la réflexion sur les enjeux soulevés par le texte de Michel Vinaver. Celui-ci entremêle témoignages, discours officiels, textes de propagande, articles de journaux prononcés ou écrits le 11 septembre 2001 et dans les jours qui suivirent l’attentat qui détruisit les Twin Towers new-yorkaises.
 
Génération XXIème siècle
 
Michel Vinaver a écrit cette pièce « à contrepied de tout sensationnalisme et de tout voyeurisme », dit Arnaud Meunier. Saisissant l’occasion du dixième anniversaire de cet événement historique majeur que d’aucuns considèrent comme la date de naissance du XXIème siècle et qui demeure, quasi unanimement, « un événement pas comme les autres » (« Nous nous souvenons tous de ce que nous faisions précisément à ce moment-là . »), le metteur en scène a voulu inscrire son projet artistique au sein d’un projet éducatif plus large, installant, au centre de la représentation, un chœur composé des jeunes qui ont travaillé avec les artistes associés au projet. Les adolescents de dix-sept ans ont vécu l’événement à la hauteur des enfants qu’ils étaient alors mais ils ont, depuis, grandi dans un monde largement modifié par ce séisme aux effets multiples. Cherchant « à rassembler une compagnie éphémère fondée sur la fraternité », Arnaud Meunier a mené à bien cette aventure devant la caméra de Guy Girard (documentaire à voir sur France 2), permettant, en complément à la représentation qui en montre le résultat, d’en observer les étapes et les progrès.
 
Catherine Robert


11 septembre 2001, de Michel Vinaver ; mise en scène d’Arnaud Meunier. Le 10 septembre 2011 à 20h30 ; le 11 à 15h et 20h30. Théâtre de la Ville, 2, place du Châtelet, 75004 Paris. Tél : 01 42 74 22 77.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre