Théâtre - Propos recueillis

Sur la tête

Propos recueillis / Laurent Pelly
Théâtre national de Toulouse / de Jacques Prévert / mes Laurent Pelly

Laurent Pelly met en scène les sept comédien-ne-s de la promotion 2016-2017 de L’Atelier* du Théâtre national de Toulouse dans une création autour de l’œuvre de Jacques Prévert.

« Le dispositif de L’Atelier donne lieu, à l’issue du parcours que chaque promotion effectue au sein du Théâtre national de Toulouse, à un spectacle qui a pour vocation de mettre en valeur les jeunes interprètes de ce programme. Ce que je trouve très intéressant, c’est de les impliquer dans le processus de création, depuis le choix des auteurs et des textes, jusqu’à la conception de la forme et de la scénographie. Il se trouve que j’ai depuis longtemps une immense admiration pour Prévert. Quand j’ai parlé de cet auteur aux comédien-ne-s de L’Atelier (ndlr, Sonia Belskaya, Romain Busson, Raphaël Caire, Anne Duverneuil, Nicolas Lainé, Nick Newth, Malou Rivoallan, ici accompagné-e-s par le pianiste Thierry Gonzalez), j’ai réalisé qu’ils ne connaissaient de son écriture que les poèmes qu’ils avaient appris à l’école. Ils se sont donc plongés dans son œuvre, ont été éblouis par cette matière riche et multiforme dans laquelle ils ont eux-mêmes puisé pour sélectionner les textes de notre spectacle.

 Un fil entre rêve et réalité                           

Sur la tête alterne entre de grands textes que l’on interprète à plusieurs voix – Tentative de description d’un dîner de têtes à Paris-France, qui est un immense poème surréaliste et complètement fou, Drôle d’immeuble… – et des monologues qui sont comme de petits morceaux de vie et, en même temps, des morceaux de rêve. C’est d’ailleurs ce qui me passionne depuis toujours : ce fil entre rêve et réalité, entre une réalité extrêmement brutale, concrète, obscure, et des rêves complètement débridés. Allant du sérieux à la drôlerie, explorant textes et chansons, nous avons voulu inventer une forme qui échappe totalement au récital poétique ou à l’hommage, une forme qui ne soit d’aucune façon quelque chose de sage. J’aimerais vraiment élargir la vision que les spectateurs peuvent avoir de l’univers de Prévert, leur faire découvrir la noirceur mêlée de folie, toute la bizarrerie, l’étrangeté joyeuse, mais aussi la violence extrêmement contemporaine qui se dégagent de certaines de ces œuvres. »

* Dispositif d’insertion professionnelle pour jeunes comédien-ne-s.

Propos recueillis par Manuel Piolat Soleymat

A propos de l'événement

Sur la tête
du Mardi 3 octobre 2017 au Vendredi 15 décembre 2017
Théâtre national de Toulouse Midi-Pyrénées
1 Rue Pierre Baudis, 31009 Toulouse, France

Du 3 au 14 octobre 2017. Du mardi au samedi à 20h. Tél. : 05 34 45 05 05. www.tnt-cite.com


 


Egalement les 9 et 10 novembre 2017 au Théâtre de l’Usine à Saint-Céré, le 17 novembre à La Halle à Limogne-en-Quercy, le 23 novembre à la Salle du Jeu de Mail à Pamiers, les 7 et 8 décembre au Théâtre dans les Vignes de Cornèze, les 14 et 15 décembre à la MJC de Rodez.


Mots-clefs :, ,

A lire aussi sur La Terrasse

Théâtre - Agenda

La Convivialité

Les belges Arnaud et Jérôme ont fondé la [...]

La Convivialité : En savoir plus
Théâtre - Critique

Soubresaut

Soubresaut, dernière création du Théâtre du [...]

Soubresaut : En savoir plus

Recevez le meilleur
du spectacle vivant

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter pour recevoir chaque semaine dans votre boîte email le meilleur du spectacle vivant : critique, agenda, dossier, entretien, Théâtre, Danse, Musiques... séléctionné par la rédaction