Danse - Gros Plan

Echo

Crédit : Cie Point Virgule Légende : Confinés ou exposés, les corps d’Echo, créé par Claire Jenny et Etienne Aussel à l’Atelier de Paris.

Atelier de Paris – Carolyn Carlson / Le Prisme / Conception Claire Jenny et Etienne Aussel

La chorégraphe Claire Jenny et le vidéaste Etienne Aussel ont formé pour Echo un tandem indissociable, unis dans la mise au jour d’un dialogue image / corps singulier et savoureux.

Si Echo a commencé par un atelier de construction de boîtes, puis par des journées de tournage, ne nous y trompons pas : il s’agit bien d’un spectacle vivant, où justement l’image n’envahit pas le regard mais vient enrichir le dialogue avec le corps d’abord, et avec son environnement ensuite. Ici, la nature de cet échange passe par la question de l’écho. L’écho qui prend forme dans différents espaces (le corps, la scène, la boîte, l’écran), qui vont entrer en résonnance les uns avec les autres, se chercher, se répondre, s’amplifier et se mettre en tension. Il est intéressant de voir comment la chorégraphe, qui a longtemps travaillé en détention et nourri ses pièces d’états de corps contraints mais aussi résilients, a commencé par chercher sa matière gestuelle et visuelle dans l’enfermement des corps dans des boîtes.

De l’écho à l’égo

Selon leurs tailles, leurs contenances, et ainsi filmées par Etienne Aussel (dont on a vu les images chez Montalvo-Hervieu, Nasser Martin-Gousset…), elles provoquent un jeu de perspective étonnant.  Cet amas se joue de notre regard, et imprime chez les danseurs des postures, des imbrications, des déséquilibres, qui bousculent leur rapport à l’espace et aux autres. Sur scène, hors du confinement, c’est une autre aventure qui commence : la cohabitation avec l’image est au centre du défi que les cinq interprètes doivent relever. Les questions du cadre, du hors-champ, du double, et de la projection de soi sont constitutives des enjeux de la présence physique au plateau et de la recherche gestuelle. Citons également parmi les sources du projet l’ouvrage de l’américain Christopher Lash, La Culture du narcissisme, écrit en 1979, mais qui, à l’ère des selfies, trouve ici une résonnance particulière, quand Echo rime avec égo.

 

Nathalie Yokel

A propos de l'événement

Echo
du Vendredi 4 décembre 2015 au Mardi 15 décembre 2015
Atelier de Paris-Carolyn Carlson
Route du Champ de Manoeuvres, 75012 Paris, France

Le 4 décembre 2015 à 15h30 et 20h30. Tél. : 01 417 417 07. Le Prisme, Quartier des 7 mares, 78990 Elancourt. Le 15 décembre 2015 à 20h30. Tél. : 01 30 51 35 50.


Mots-clefs :, , ,

A lire aussi sur La Terrasse

Danse - Agenda

A posto

Un pique-nique qui tourne au drame, une [...]

A posto : En savoir plus

Recevez le meilleur
du spectacle vivant

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter pour recevoir chaque semaine dans votre boîte email le meilleur du spectacle vivant : critique, agenda, dossier, entretien, Théâtre, Danse, Musiques... séléctionné par la rédaction