La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Propos recueillis / Marc Lesage

Valoriser les théâtres de ville

Valoriser les théâtres de ville - Critique sortie Avignon / 2010
Marc Lesage

Publié le 10 juillet 2008

Marc Lesage, directeur de l’Avant-Seine – théâtre de Colombes, dénonce le traitement réservé aux théâtres de ville par l’Etat et la place insuffisante de la culture dans le champ politique.

« L’absence d’un véritable projet politique pour la culture pèse lourdement sur le fonctionnement de nos institutions. »
 
« Tout d’abord, il me paraît nécessaire de rappeler à quel point les structures municipales se sont employées à sortir de la terminologie "Théâtre Municipal" pour gagner celle de "Théâtre de Ville", appellation générique certainement plus en phase avec les missions de ces structures aujourd’hui. Pourtant, si les missions et les actions de ces établissements ont considérablement évolué au cours de ces dernières années, il semble que le regard porté par le Ministère de la Culture sur eux ne se soit pas pour autant aiguisé. J’en veux pour preuve qu’il n’existe aujourd’hui aucune étude fiable diligentée par le Ministère concernant ces lieux. Quant à leur financement par les services de l’Etat, nous rentrons très vite dans le domaine de l’aléatoire. L’obtention du label "Scène conventionnée" repose sur des critères pas toujours objectifs. Or, il s’agit là quasiment du seul dispositif qui permette à l’Etat d’intervenir dans ce type de structures. Et le nombre d’établissements soutenus reste invariablement bloqué à une centaine. Pourtant bon nombre de Théâtres de Ville poursuivent aujourd’hui des objectifs de démocratisation culturelle, de soutien à la création et à la production qui n’ont rien à envier à ceux affichés par certaines Scènes Nationales. Ce traitement inégalitaire instaure une réelle suspicion du milieu culturel à l’égard du politique. Depuis la crise de 2003, ce sentiment est renforcé par une impression, partagée par bon nombre de professionnels, d’un Ministère qui se contente de "sauver les meubles". Depuis un bon nombre d’années, l’absence d’un véritable projet politique pour la culture pèse lourdement sur le fonctionnement de nos institutions, à l’heure où pourtant, le secteur culturel ne s’est jamais autant professionnalisé et responsabilisé. »

Propos recueillis par Agnès Santi

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur Avignon

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur Avignon en Scènes