La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Critique

Une cérémonie, écriture et mise en scène du Raoul Collectif

Une cérémonie, écriture et mise en scène du Raoul Collectif - Critique sortie Théâtre CHATILLON Théâtre à Châtillon

Théâtre de Châtillon / Le Méta à Poitiers / Ma à Montbéliard / conception, écriture et mise en scène Raoul Collectif

Publié le 28 septembre 2021 - N° 292

Avec ce troisième opus, le Raoul Collectif poursuit sa route et fabrique un théâtre jouissif, alerte, pleinement attentif au vivant et au présent. Une cérémonie qui se cherche entre échappées oniriques et digressions fantasques.

Une cérémonie certes, mais laquelle ? Quel rituel ? Quelle célébration ? On ne sait pas vraiment. Ce qui est clair, c’est que cette cérémonie est attendue, et que c’est son attente même qui fait théâtre. Nourrie d’espoir malgré de sourdes inquiétudes, tendue vers un avenir incertain voire angoissant, troublée par d’authentiques surprises, l’attente demeure pourtant joyeuse. D’une joie manifestement communicative. Ainsi va le Raoul Collectif, qui choisit l’énergie facétieuse et partageuse de la création plutôt que le désenchantement. Ils sont neuf sur le plateau, les cinq compagnons fondateurs du collectif Romain David, Jérôme de Falloise, David Murgia, Benoît Piret et Jean-Baptiste Szézot, rejoints par la grande comédienne Anne-Marie Loop, et par les musiciens Julien Courroye, Clément Demaria et Philippe Orivel. S’ils clament qu’ils sont « tous désespérés », cela n’empêche en rien leur envie d’agir, leur envie de créer en célébrant la force de l’imaginaire comme antidote aux cadres normatifs. Ils se demandent quelle tenue porter (avec des brins d’herbe en guise de pochette, joli salut au vivant !), portent des toasts à l’imprévisible, jouent une musique liée pour ce spectacle aux rythmes du Bénin et à leur amour du jazz. Conjuguant esthétique de la récupération et bricolage nourri d’histoires et de souvenirs, le plateau est un vrai capharnaüm (la scénographie est signée Juul Dekker).

Une quête joyeuse et foutraque

À l’inverse d’un cadre rassurant, une foule de chaises constituent un matériau éphémère et mouvant, jusqu’à être à l’occasion percutées par un centaure rageur qui les envoie valdinguer. Un drôle de ptérodactyle survole la scène, avec d’étranges ailes de bois actionnées par un fil. Une créature disparue et chimérique pouvant évoquer les moulins à vent poursuivis par Don Quichotte, figure qui habite le spectacle de sa fougue libertaire et absurde. « À l’heure du diktat de l’urgence, de la performance, de l’efficacité, sa posture est pour nous exemplaire. » confie le collectif. Apparaît aussi Antigone, figure de résistance à l’ordre de la cité. Ainsi qu’une chouette onirique imposant le silence, symbole de sagesse à conquérir. Après Le Signal du Promeneur (2012), puis Rumeur et petits jours (2015), le collectif creuse le sillon d’un théâtre rassembleur fait de fragments  et intuitions, d’élans et digressions qui débordent et s’élèvent contre le conformisme et les diktats du néo-libéralisme. Bien sûr on ne peut s’empêcher de penser aux significations concrètes de cet appel à l’action. Que d’interprétations divergentes et d’inepties complotistes charrie aujourd’hui l’idée de révolte ! Mais le Raoul Collectif agit lui au présent du plateau, honorant de très belle façon les pouvoirs de l’imaginaire.

Agnès Santi

 

A propos de l'événement

Une cérémonie
du vendredi 15 octobre 2021 au samedi 16 octobre 2021
Théâtre à Châtillon
3 rue Sadi Carnot, 92320 Châtillon.

à 20h30. Tél : 01 55 48 06 90. Durée : 1h30. Le Méta, Centre dramatique national Poitiers Nouvelle Aquitaine. Le 19 octobre à 21h et le 20 à 19h. Tél : 05 49 41 43 90. MA, Scène nationale de Montbéliard. Le 22 octobre à 20h. Tél : 0805 710 700. Durée : 1h30. Spectacle vu dans le cadre de la Semaine d’art en Avignon en novembre 2020.


Puis du 15 au 18 mars au Théâtre de la Croix Rousse à Lyon, du 22 mars au 14 avril au Théâtre de La Bastille, les 5 et 6 mai au CDN d’Orléans.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre