La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Classique / Opéra - Agenda

Tugan Sokhiev et l’Orchestre National du Capitole de Toulouse

Tugan Sokhiev et l’Orchestre National du Capitole de Toulouse - Critique sortie Classique / Opéra
PHOTO (PH Frédérique Toulet) Le jeune chef russe Tugan Sokhiev dirige l’Orchestre National du Capitole de Toulouse dans un programme culminant avec la Cinquième Symphonie de Tchaikovski. Le 12 avril à 20 h à la Salle Pleyel.

Publié le 10 avril 2008

Violon et orchestre symphonique

L’orchestre de la « Ville rose » sous la baguette de son nouveau patron, Tugan Sokhiev.

Depuis le 1er septembre 2005, Tugan Sokhiev est le premier chef invité et conseiller musical de l’Orchestre National du Capitole de Toulouse. Une nomination heureuse pour les musiciens toulousains qui devaient trouver un second souffle après le long mandat de Michel Plasson. Ce souffle venu de Saint-Petersbourg est celui de la jeunesse de cet ancien élève, né en 1977, du grand pédagogue russe de la direction d’orchestre Ilya Musin, dont l’enseignement reposait sur la recherche d’une gestuelle spécifique à chacun. Invité de la Salle Pleyel, Sokhiev ne s’embarrasse pour son programme parisien d’aucune originalité (ni dans le programme, ni dans le choix du soliste), se contentant d’aborder, avec son immense talent, trois oeuvres romantiques pour orchestre majeures et célèbres : l’Ouverture de Rosamunde de Schubert, le Concerto pour violon de Mendelssohn (avec Renaud Capuçon en soliste) et enfin la Cinquième Symphonie de Tchaikovski.
J. Lukas


Samedi 12 avril à 20 h à la Salle Pleyel. Tél. 01 42 56 13 13. Places : 10 à 60 €.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra