La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Avignon - Gros Plan

Sujets à Vif 2011

Sujets à Vif 2011 - Critique sortie Avignon / 2011

Publié le 10 juillet 2011

Depuis 1997, où la formule ouvrait un nouveau type d’espace collaboratif entre un danseur et un chorégraphe, la SACD a su faire évoluer l’idée de la rencontre. Aujourd’hui plus encore, la manifestation devient le lieu d’échanges entre artistes de toutes disciplines.

Les Sujets à Vif sont effectivement devenus de véritables laboratoires rassemblant sans complexe des auteurs, des metteurs en scène, des danseurs, des musiciens, des circassiens, des chorégraphes… A chaque fois, une formule en tandem, un temps ramassé, et le regard bienveillant de la Vierge du lycée Saint-Joseph… Parfois un one-shot, d’autres fois des projets qui continuent leur vie au-delà du Festival d’Avignon. Cette année, les rencontres, fortuites, désirées, ou provoquées jouent l’improbable et assument l’insolite sans tenir compte des frontières. L’auteur, musicien et metteur en scène David Lescot a sollicité le chorégraphe et danseur DeLaVallet Bidiefono. Ils partagent l’espace pour onze séquences, onze petits clips comme autant de mises en présence, autant de façons de réinventer comment « se battre comme une possibilité (parmi d’autres) de se connaître ». Leur duo Trente Trois Tours est également une façon pour le public de mieux connaître DeLaVallet Bidiefono, jeune pousse de la danse contemporaine africaine qui a remporté le second prix en 2008 aux Rencontres Chorégraphiques de l’Afrique et de l’Océan Indien, et que l’on a retrouvé ensuite aux côtés de David Bobbee.
 
Cocktails insolites
 
A l’inverse, le duo Alain Buffard / Bouchra Ouizguen réunit deux personnalités issus du même champ, produits de la danse contemporaine française… chacun à leur manière : Alain a été formé chez Nikolais, a dansé pour Daniel Larrieu ou Régine Chopinot, et s’est tourné vers les arts visuels avant de devenir chorégraphe. D’une autre génération, Bouchra est soliste en danse orientale avant de suivre la formation E.X.E.R.C.E de Mathilde Monnier et l’école nomade Bocal de Boris Charmatz. Voyage Cola est une traversée que propose le chorégraphe à la danseuse, portrait de femme et d’artiste en dehors du cadre. Tout est permis dans le jeu des Sujets à Vif : se confronter à l’écriture de l’auteur haïtien Guy Régis Jr sur des compositions sonores d’Alain Mahé, retrouver Jacques Bonnaffé avec le jeune danseur Jonas Chéreau, découvrir l’étonnante physicalité de Qudus Onikeku, s’attacher à l’homme debout que propose Jörg Müller sous la direction de Pedro Pauwels, ou à la performance selon Eduard Gabia… Julie Nioche, tout juste sortie de Nos Solitudes, invite quant à elle Christophe Huysman en tant qu’auteur et interprète sur son plateau.
 
Nathalie Yokel


 
Programme A, du 8 au 14 juillet à 11h, relâche le 11 : Trente trois tours / une commande à David Lescot, et Voyage Cola / une commande à Bouchra Ouizguen.
Programme B, du 8 au 14 juillet à 18h, relâche le 11 : Terre/Cri/Effarement De toute la terre le grand effarement / une commande à Guy Régis Jr, et How to become invisible (Comment devenir invisible) / unecommande à Eduard Gabia.
Programme C, du 19 au 25 juillet à 11h, relâche le 22 : Contes tordus / une commande à Julie Nioche, et Sous les feux…/ une commande à Pedro Pauwels.

Programme D, du 19 au 25 juillet à 18h, relâche le 22 : Nature aime à se cacher / une commande à Jacques Bonnaffé, et Still/life / une commande à Qudus Onikeku.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur Avignon

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur Avignon en Scènes