La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Agenda

Si tu me regardes, j’existe

Si tu me regardes, j’existe - Critique sortie Théâtre
La fillette prise dans le filet de l’enfance Photo : Anne-Laure Boveron

Publié le 10 janvier 2010

L’écrivain dramatique et metteuse en scène Francesca Volchitza Cabrini porte à la scène Si tu me regardes, j’existe, un voyage entre rêve et réalité à propos de l’anorexie d’une jeune fille, Claire.

La pièce est un acte unique pour quatre comédiennes qui traite d’anorexie. Claire est une jeune fille qui décide de ne jamais grandir. La mise en scène plonge le spectateur dans l’intimité de celle qui souffre, « une petite fille qui ne veut pas se faire regarder » entre peurs et obsessions. C’est que le conflit est permanent et épuisant pour elle, entre le corps et le rituel quotidien de son effacement. Aux côtés de Claire, se tiennent trois personnages étranges, les Indifférenciés : ils sont tour à tour, les voix intérieures du personnage féminin ou bien le père et la mère, la cousine envahissante ou bien la grand-mère disparue. Des cauchemars jalonnent ce parcours difficile et hanté entre l’ombre féminine et le pèse-personne. La pièce destinée à tous n’a nulle prétention salvatrice, elle espère donner une clef pour comprendre cet espace mental habituellement fermé et silencieux. En effet, le théâtre – ouverture et éloquence – est l’une des possibilités de salut et de liberté retrouvée.
Véronique Hotte


Si tu me regardes, j’existe de et par l’auteur metteuse en scène Francesca Volchitza Cabrini, du 14 janvier au 14 mars 2010, du jeudi au samedi 22h, dimanche 18h à La Folie Méricourt 6, rue de la Folie Méricourt 75011 Paris Tél : 01 43 55 14 80

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre