La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Danse - Gros Plan

Séquence Danse

Séquence Danse - Critique sortie Danse Paris Le Centquatre

Le Centquatre / Focus danse

Le temps fort danse du 104 met notamment en exergue l’actualité des artistes associés au lieu : Radhouane El Meddeb et Olivier Dubois y livrent leurs toutes nouvelles pièces, tandis que la circassienne Chloé Moglia continue de creuser l’idée de suspension…

Du temps où les arabes dansaient… Y a-t-il de la nostalgie dans le titre de la création de Radhouane El Meddeb ? Le chorégraphe se retourne en tout cas vers un certain âge d’or, imprégné dans le regard des spectateurs des films des années 40 à 60 dans le monde arabe. Chants, danses, célébration d’un corps où la beauté et la sensualité résonnaient dans ce qui nous apparaîtrait aujourd’hui comme clinquant et kitsch. Son quatuor, loin de la simple évocation, s’annonce plutôt comme un écho, à l’heure même où les révolutions arabes mettent au jour les illusions perdues de la libération des corps. C’est également de l’autre côté de la Méditerranée qu’Olivier Dubois est allé chercher la matière de sa nouvelle pièce. Le casting, exclusivement africain, rassemble des hommes venus d’Afrique du Sud, du Maroc, de Côte d’Ivoire, du Sénégal et de République Démocratique du Congo. Souls puise dans les rituels dionysiaques, et livre une vision de l’humanité que le traitement du temps met au défi. Beaucoup plus épuré, le style de Chloé Moglia s’exprime dans deux performances, où la trapéziste traverse la question de la suspension dans une tension extraordinaire (Opus Corpus et Peinture / suspension).

La danse aujourd’hui, ici et là-bas

Cette séquence danse est également éclairée par la présence d’artistes phares de l’actualité chorégraphique de la scène internationale. C’est toujours un grand moment de plaisir que de voir danser Louise Lecavalier : l’ancienne « étoile » de La La La Human Steps poursuit sa quête de virtuosité dans un duo aussi sauvage que frénétique. Les Ballets C. de la B. sont présents avec The Old King, mis en scène par Miguel Moreira et en danse par Romeu Runa, tous deux portugais. A ne rater sous aucun prétexte : Folk-s par Alessandro Sciarroni ou la tentative d’épuisement du corps dans la dynamique libératoire des danses traditionnelles – ici directement puisée dans les danses tyroliennes.

 

Nathalie Yokel

A propos de l'événement

Séquence Danse
du Mercredi 26 février 2014 au Dimanche 16 mars 2014
Le Centquatre
2 rue Curial, 75019 Paris
Tel : 01 53 35 50 00.
x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse