La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Festival

RING

RING - Critique sortie Théâtre Nancy La Manufacture
Au festival RING, Antoine Reinartz, Romane Bohringer et Ramin Gray à l’affiche de Événements. CR : Eric Didym

FESTIVAL
La Manufacture, Nancy et ses environs

« Un livre doit être comme une hache qui brise la mer gelée en nous ». Cette célèbre maxime de Kafka appliquée au spectacle vivant, le festival RING en fait tout un programme qui s’annonce effectivement percutant.

RING. L’acronyme signifie Rencontres Internationales Nouvelles Générations. Mais le festival nancéien ne s’est pas doté d’un titre qui évoque la boxe pour rien. Sans tomber dans le cliché du spectacle coup de poing, la programmation de sa cinquième édition s’avère en effet pleine de punch. Entre l’iconoclaste Rodrigo Garcia (4), les russes poétiques et politiques du théâtre KnAM (Le Songe de Sonia), et le ping-pong créatif de l’argentin Federico Leon (Las Ideas), uppercuts et crochets viendront du monde entier.

Tout droit sorti d’Angleterre, c’est Ramin Gray, metteur en scène versant souvent dans l’opéra, qui est artiste associé de cette édition. Il présentera la recréation d’un spectacle ô combien d’actualité, qui s’est déjà produit plus de quatre cents fois outre-manche. Les Événements met en scène un texte de David Greig sur la réaction d’une femme face aux coups de feu meurtriers perpétrés par un jeune homme de ses connaissances pour tuer « ceux qui ne sont pas d’ici ». Romane Bohringer et Antoine Reinartz emmèneront la distribution française de ce spectacle sur le pardon et la monstruosité, sur lequel planeront certainement les échos de notre triste actualité.

A la fois sonnés et bien réveillés

C’est à la Manufacture – Centre Dramatique National Nancy Lorraine que se produiront ces spectacles, ainsi qu’un monologue chilien sur la marginalité (Acceso), ainsi que Quatre infirmières suédoises en déplacement, proposition belgo-suédoise de l’Ubik Group qui interroge les mécanismes de construction d’une histoire, ainsi, enfin, qu’Idoménée, proposée par l’hôte et directeur du lieu, Michel Didym, une pièce de Roland Schimmelpfennig mise en espace avec les élèves du Conservatoire régional. Mais s’il vous enverra dans les cordes, ce RING ne se cantonne pas pour autant entre les murs de la Manufacture. Au contraire, il envahit Nancy et ses environs de multiples propositions audacieuses. Par exemple, à l’ensemble Poirel, l’Operetta burlesca de la fameuse Emma Dante sur l’homosexualité en Sicile ; en plein air, dans la rue, le Tank man de Ali Salmi qui se réapproprie la mythique image de ce chinois s’opposant à l’avancée d’un char Place Tian’anmen ; ou encore un Drive in interactif sur la prostitution basé sur le site Alstom.
Retour sur le plateau, à Vandœuvre-lès-Nancy, où on pourra voir une Île des esclaves régénérée, un duo marionnettique et musical sur le couple (L’un dans l’autre) et un spectacle aux confins du théâtre et des nouvelles technologies malicieusement intitulé… R.I.N.G (Recherches intelligentes sur la Nouvelle Génétique). Le tout sera agrémenté de microfictions, de battles de DJ et autres after qui vous laisseront certainement, sortant de ce RING, à la fois sonnés et bien réveillés.

Eric Demey

A propos de l'événement

RING
du Jeudi 21 avril 2016 au Vendredi 29 avril 2016
La Manufacture
10 Rue Baron Louis, 54000 Nancy, France

Et aussi à Nancy et dans ses environs. Du 21 au 29 avril 2016. Tel : 03 83 37 42 42.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre