La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Avignon - Agenda Répertoire

Quartett / Le K Joséphine

Quartett / Le K Joséphine - Critique sortie Avignon / 2009

Publié le 10 juillet 2009

Sylvie Boutley met en scène Heiner Müller et Kafka, deux auteurs propices à ce «théâtre de mots» que la directrice artistique de la salle Roquille affectionne et qu’elle sert avec passion depuis toujours.

«Orchestration verbale pour de mortelles retrouvailles», le dialogue que Heiner Müller fait briller de l’éclat diamantin de l’esprit du XVIIIème siècle est l’occasion pour Sylvie Boutley d’arpenter en compagnie de son complice Jacky Boiron l’espace «à la fois concret et mental» qu’elle tâche toujours de faire surgir du jeu. Adepte d’un théâtre du sens et du verbe, l’actrice et metteur en scène avoue: «mythes et curiosités littéraires sont à l’origine de chacune de mes propositions». C’est peu dire que ces deux monstres littéraires que sont Merteuil et Valmont sont à la hauteur de cet intérêt! Comme l’est tout autant Franz Kafka dont Le K Joséphine explore et adapte la dernière œuvre, composée sur son lit de mort. Entre oraison funèbre incongrue et procès impertinent, cette pièce questionne le statut de l’artiste. Les trois voix de Mathilde Dromard, Valérie Paüs et Sophie Rossano défendent ce texte composé «sur mesure» pour elles par Sylvie Boutley.

Catherine Robert

Quartett, de Heiner Müller; mise en scène de Sylvie Boutley. Du 8 au 31 juillet à 17h30; relâche les 20 et 27 juillet. Le K Joséphine, de Franz Kafka; mises en scène de Sylvie Boutley. Du 8 au 22 juillet à 19h30. Salle Roquille, 3, rue Roquille. Réservations au 04 90 16 09 27.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur Avignon

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur Avignon en Scènes