La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Entretien

Profils

Profils - Critique sortie Théâtre Strasbourg TJP - Centre Dramatique National d’Alsace
Le chorégraphe Christophe Le Blay et le marionnettiste Renaud Herbin. Crédit : Benoît Schupp

Région Entretien / Renaud Herbin et Christophe Le Blay TJP - Centre Dramatique National d’Alsace Strasbourg / d’après Ovide / création de Renaud Herbin et Christophe Le Blay

Publié le 29 janvier 2015 - N° 229

Renaud Herbin et Christophe Le Blay créent Profils au TJP – Centre Dramatique National d’Alsace Strasbourg. Une pièce pour cinq interprètes qui s’inspire de l’imaginaire des Métamorphoses d’Ovide. 

La relation entre le corps, la matière et les images créées sur un plateau sont au centre de votre travail. Pouvez-vous revenir sur votre envie commune de faire se rencontrer, sur scène, les arts chorégraphiques et les arts de la marionnette ?

Renaud Herbin : Ce que nous propose la matière, c’est vraiment un déplacement de l’interprète sur le plateau. Grâce à la matière, la présence de l’interprète apparaît différemment car il développe ses capacités de connexions, ses possibilités de faire exister autre chose que sa propre personne. C’est là que se situe le point de départ de notre travail, qui rejoint le projet artistique du TJP. Quand il est en relation avec la matière, l’interprète ouvre des espaces : le sens devient alors universel.

Christophe Le Blay : Pour moi, l’art chorégraphique et l’art marionnettique sont toujours allés de pair. Dans mon parcours, le corps a toujours été au service de la matière. Cela, sans pour autant créer des images qui veulent être des monuments, mais plutôt des images ouvertes, qui s’attachent à mettre en évidence les relations qui s’établissent sur le plateau.

« Quand il est en relation avec la matière, l’interprète ouvre des espaces : le sens devient alors universel. » R. H.

« Cadmos est vraiment une figure de la métamorphose. » Ch. L. B

Profils s’inspire des Métamorphoses d’Ovide, et plus spécialement du récit de Cadmos. Qu’est-ce qu’il vous semble important d’éclairer, aujourd’hui, par le biais de cette figure mythologique ?

R. H. : Cadmos est un phénicien qui est amené à quitter Tyr, l’actuel Liban, pour parcourir le pourtour méditerranéen et fonder la ville de Thèbes. Le texte d’Ovide nous fait assister à de multiples péripéties qui vont amener ce personnage à se transformer et à se construire.

Ch. L. B. : Cadmos est vraiment une figure de la métamorphose : il est à la fois dans une continuité d’être et dans une discontinuité de forme – discontinuité tant de ce qui le constitue, que de ce qui constitue son environnement immédiat.

R. H. : Profils renvoie aux multiples événements de vie que chacun d’entre nous peut rencontrer, aux confrontations, aux dissonances qui font que nos points de vue s’aiguisent et se nourrissent. Plutôt que de ruptures, nous avons voulu parler d’apprentissages, de compositions et de décompositions qui peuvent mener, paradoxalement, à une forme de continuité. Car la métamorphose n’efface pas le passé : on garde toujours de multiples traces de notre parcours.

Quels sont les partis pris esthétiques, narratifs et scénographiques de Profils ?

Ch. L. B. : Le texte, comme souvent dans notre travail, n’est pas central dans Profils. D’un point de vue scénographique, la boîte de théâtre n’est pas surinvestie par d’autres dispositifs fixes : tout est un peu mouvant, avec des plaques qui composent et décomposent l’espace grâce à des dispositifs de cordages, comme un grand décor à fils. Ce qui nous a guidés dans notre écriture de plateau, plus qu’un message à délivrer ou une histoire univoque à raconter, c’est la volonté de cultiver cet univers de rencontre entre la matière et les corps des interprètes.

Entretien réalisé par Manuel Piolat Soleymat

A propos de l'événement

Profils
du Mardi 10 février 2015 au Jeudi 19 février 2015
TJP - Centre Dramatique National d’Alsace
7 Rue des Balayeurs, 67000 Strasbourg, France

Du 10 au 14 février 2015, à 20h30. Durée du spectacle : 1h10. Tél. : 03 88 35 70 10. www.tjp-strasbourg.com Egalement les 18 et 19 février 2015 à La Filature de Mulhouse.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre