La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Entretien

Probablement les Bahamas

Probablement les Bahamas - Critique sortie Théâtre Paris Artistic Théâtre
Anne-Marie Lazarini

Entretien Anne-Marie Lazarini
Artistic Théâtre / de Martin Crimp / traduction Danielle Merahi / mes Anne-Marie Lazarini

Avec Catherine Salviat, Jacques Bondoux et Heidi-Eva Clavier, Anne-Marie Lazarini met en scène l’un des premiers textes de Martin Crimp. Une écriture épurée et acérée qui n’a de banale que l’apparence !

Que raconte ce texte ?

Anne-Marie Lazarini : Très peu monté, ce texte conçu d’abord pour la radio met en scène un couple de retraités tranquilles en train de converser et de faire entendre à leur invité silencieux combien leur vie est douillette. Petit à petit, on s’aperçoit que derrière cette fausse apparence de banalité et cette logorrhée plutôt insipide se découvrent des choses que l’on n’attendait pas. Le vernis se craquelle, une forme de racisme ordinaire et de violence contenue se met à jour, l’ironie et l’humour se distillent avec précision. Dans la lignée de la comédie de la menace chère à Harold Pinter, tout cela décape !

Comment ces changements se déploient-ils ?

A.-M. L. : Tout part des mots. C’est à partir du langage même que l’action naît et se déploie. C’est très caractéristique du théâtre de Crimp, et c’est extrêmement jouissif de constater qu’à partir d’une écriture aussi minimaliste et épurée, aussi énigmatique aussi, les choses se mettent en place et se mettent à vif, de manière très incisive voire même parfois dérangeante. Il faut donc faire confiance aux mots, jouer seulement les mots sans rien ajouter, sans appuyer, charger, impliquer la psychologie ou se questionner sur la vie intérieure des personnages. C’est une ligne de crête à tenir au plus près du texte.

« C’est à partir du langage même que l’action naît et se déploie. »

Quelle scénographie utilisez-vous ?    

A.-M. L. : L’intrigue se passe dans un salon, où le couple s’adresse à une troisième personne assise sur un canapé. Avec François Cabanat, notre scénographe, nous avons voulu agrandir cet espace et créer un appartement complet sans murs ni portes, ressemblant avec ses délimitations à un plan d’architecte vu d’en haut. Cela me permet de mettre en scène tout le monde tout le temps, de créer un travail et un dessin dans l’espace parallèlement à l’écriture, tout en veillant à ce que le texte reste toujours premier et moteur de l’action. Y compris dans sa dimension insaisissable et mystérieuse, car ce que j’aime dans le théâtre de Crimp, c’est justement qu’il ne résout rien.

Propos recueillis par Agnès Santi

A propos de l'événement

Probablement les Bahamas
du Lundi 20 novembre 2017 au Mercredi 31 janvier 2018
Artistic Théâtre
45 Rue Richard Lenoir, 75011 Paris, France

mardi à 20h, mercredi et jeudi à 19h, vendredi à 20h30, samedi à 18h et 21h, dimanche à 16h sauf le 31 décembre à 19h. Relâche lundi sauf les 20 novembre, 18 décembre et 8 janvier à 20h30, relâches exceptionnelles les 21 novembre, 19 décembre et vendredi 12 janvier. Tél : 01 43 56 38 32.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre