La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Danse - Entretien

Premier festival, première mémoire pour Noé Soulier

Premier festival, première mémoire pour Noé Soulier - Critique sortie Danse Angers Le Quai - CDN ANgers Pays de la Loire
Willfried Thiery - Noé Soulier, chorégraphe et directeur du Centre National de Danse Contemporaine d’Angers

Noé Soulier / Festival Conversations / First Memory

Publié le 18 février 2022 - N° 297

Le directeur du Centre National de Danse Contemporaine d’Angers inaugure la première édition de son festival Conversations, et travaille à sa prochaine création, First Memory.

En quoi ce nouveau festival Conversations reflète-t-il votre projet pour le CNDC d’Angers ?
Noé Soulier : La spécificité du CNDC est de réunir dans un même lieu un centre de création, où je développe mes propres projets et où nous accueillons des artistes en résidence et en coproduction, une école supérieure qui est la seule exclusivement dédiée à la danse contemporaine en France, et une programmation qui constitue la programmation danse du Quai. En appelant le festival « Conversations », je voulais refléter tous les échanges et les synergies que nous voulons créer entre ces différentes dimensions que sont la création, le partage des œuvres avec le public, la pédagogie et la formation. Ce sont ces croisements qui font la force du CNDC. Le festival se reflète aussi dans la diversité des esthétiques, il n’y a pas de thématique, et c’est ce qui me réjouis aujourd’hui dans la danse contemporaine : la multiplicité de formes, de recherches, de problématiques, et le fait qu’il y ait moins de chapelles qu’avant et des croisements forts entre les esthétiques. Émerge aussi l’idée de mêler des artistes de générations différentes, et de convoquer des artistes internationaux, des figures majeures mais qui n’ont pas été vues à Angers, et qui interviennent aussi eux-mêmes dans la formation. 

« First memory désigne un rapport à la mémoire qui commence probablement avant le langage, dans le plaisir du mouvement. »

First memory est votre prochaine création. On connaît votre rapport à l’Histoire, mais qu’entendez-vous par le terme de mémoire contenu dans le titre ?
Noé Soulier : J’ai créé certaines pièces explicitement référencées, en lien avec le vocabulaire de la danse classique. En revanche, dans ce que je développe ici – bien sûr probablement influencé par les nombreux vocabulaires chorégraphiques qui m’ont précédé – il n’y a pas de citations. Ce travail s’appuie sur des gestes d’actions, motivés par des buts pratiques comme frapper, éviter, lancer, rattraper… Ce sont des gestes qui ne sont pas spécifiques à la danse, mais partagés par tous les êtres humains et mêmes certains mammifères. J’y introduis des distorsions, mais j’ai l’impression que le fait de se greffer sur ces mouvements très primordiaux permet de travailler une sorte de mémoire partagée du mouvement. Ce qui me touche dans la danse, c’est qu’un certain type d’émotions peuvent être déclenchées par le mouvement, comme l’inclinaison d’une tête. A ce moment-là, le mouvement a un pouvoir de suggestion qui nous rappelle quelque chose, mais on ne peut pas le nommer. C’est de là qu’est né le titre de First memory, désignant un rapport à la mémoire qui commence probablement avant le langage, dans le plaisir du mouvement. Je cherche au-delà d’une définition formelle à capturer, à saisir ce rapport très affectif au mouvement.

Propos recueillis par Nathalie Yokel

A propos de l'événement

Festival Conversations
du jeudi 3 mars 2022 au samedi 12 mars 2022
Le Quai - CDN ANgers Pays de la Loire
Le Quai, Cale de la Savatte, 49100 Angers

Tél. : 02 41 22 20 20.


First Memory, du 21 au 24 mai 2022 à Bruxelles dans le cadre du Kunstenfestival, et les 27 et 28 juin 2022 au Festival Montpellier Danse.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

[sibwp_form id=1]

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse