La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Avignon - Agenda Théâtre musical

Poupée, anale nationale

Poupée, anale nationale - Critique sortie Avignon / 2009

Publié le 10 juillet 2009

La compagnie théâtrale L’Escabelle s’empare du roman d’Alina Reyes Poupée, anale nationale. Un oratorio rock aux accents mordants et provocateurs.

Délirante, subversive, diffamatoire, ubuesque, outrancière… : la Poupée qu’incarne la comédienne Heidi Brouzeng (accompagnée à la guitare par Denis Jarosinski) est à la fois glaçante et jubilatoire. Epouse d’un parti d’extrême droite qu’elle surnomme « l’Etron national », elle « opère un amalgame extravagant entre son hygiène personnelle et celle de la nation, révèle à la loupe tout ce qui, dans les gestes les plus intimes, engendre de la pensée fasciste ». Cabaret absurde se muant en danse de mort, Poupée, anale nationale glisse peu à peu vers une forme d’autopsie des pulsions, de la détresse, de la folie. « Ce texte n’est pas seulement une farce sur l’esprit fasciste, a déclaré Alina Reyes, mais aussi sur quelque chose d’immonde qui est sérieusement à l’œuvre dans nos démocraties. » Et là, au cœur de cette possibilité d’humanité livrée à nue, le rire vient parfois faire froid dans le dos…

M. Piolat Soleymat

Poupée, anale nationale, d’après le roman d’Alina Reyes ; mise en scène de Lionel Parlier. Du 8 au 31 juillet 2009 (relâche le 20 juillet), à 20h00. Le Ring, 13, rue Louis-Pasteur. Tél. : 04 90 27 02 03.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur Avignon

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur Avignon en Scènes