La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Gros Plan

New Settings #9, édition 2019 de la Fondation Hermès

New Settings #9, édition 2019 de la Fondation Hermès - Critique sortie Théâtre Paris et banlieue parisienne Paris et banlieue parisienne
© Benjamin Favrat Romance en stuc de Daniel Larrieu dans le cadre de NewSettings#9.

Dispositif d'accompagnement interdisciplinaire

Publié le 2 septembre 2019 - N° 279

Dispositif d’accompagnement de la fondation Hermès, New Settings poursuit son travail auprès d’artistes interdisciplinaires, confirmés ou émergents.

Ce ne sont pas moins de 18 spectacles qu’accompagnera la Fondation Hermès en ce premier trimestre de la saison 2019-2020, via son dispositif New Settings qui tend à s’installer comme un partenaire primordial des initiatives artistiques interdisciplinaires. Au centre Pompidou comme au théâtre de la Cité Internationale, partenaires historiques, mais aussi au théâtre de la Ville, à Cergy, Nanterre ou même à New-York, ils sont une quinzaine d’artistes ou compagnies à placer leur travail sous le signe d’une audace interdisciplinaire que la Fondation se fait fort de soutenir et encourager. Parmi eux, des figures établies – Mathilde Monnier ou Boris Charmatz notamment – et des artistes plus ou moins nouveaux dans le domaine à géométrie variable de l’émergence.

Des spectacles inattendus

Nous ne pouvons ici présenter tous les projets soutenus mais une sélection d’entre eux qui, nous semble-t-il, reflètera l’esprit de New Settings. D’un côté, parallèlement à quatre spectacles consacrés à Merce Cunningham et à une anthologie de la performeuse la Ribot, Daniel Larrieu recréera Romance en stuc, qu’il avait monté en 1985 pour le festival d’Avignon, et qu’il reprend ici avec de jeunes danseurs. Transmission et répertoire donc d’artistes qui ont tous posé une empreinte forte et singulière dans leur art. D’un autre côté, New Settings ne cesse d’arpenter les territoires de l’audace de la création contemporaine, comme en témoigneront les travaux de Xavier Veilhan, tel Compulsory figures évoquant le patinage artistique, ou de Gérard et Kelly, créations in situ qui réfléchissent le rapport du couple à son environnement architectural, à la Villa Savoye à Poissy et dans l’atelier de Le Corbusier à Paris. Ou encore SELVE, travail anthropologique du GdRA, réalisé à partir de la vie d’une femme amérindienne wayana, ou Le corps des songes, seul en scène autobiographique et musical du chanteur tatoué Nosfell. L’inattendu est donc au cœur de ce dispositif New Settings, qui pourra également prendre la forme d’une rencontre au sommet, un Please Please Please écrit par Tiago Rodrigues pour Mathilde Monnier et La Ribot, qui danseront leur désarroi et leurs espoirs face à l’état de notre planète.

 

Eric Demey

A propos de l'événement

New Settings #9, édition 2019 de la Fondation Hermès
du Mardi 10 septembre 2019 au Samedi 14 décembre 2019
Paris et banlieue parisienne

Programme complet sur www.fondationdentreprisehermes.org


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre