La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Danse - Gros Plan

Martha Graham Memorias

Martha Graham Memorias - Critique sortie Danse
Légende : Les danseurs de la compagnie Studio 3 imprégnés de l’univers de Martha Graham.

Publié le 10 juin 2011 - N° 189

José Possi Neto et Anselmo Zolla, artistes brésiliens reconnus, créent un langage scénique exprimant leur regard sur la vie et l’univers de Martha Graham.

Martha Graham, monstre sacré de la danse, danseuse et chorégraphe exceptionnelle, libre, révolutionnaire et admirée par les plus grands – Cunningham, qui a dansé avec elle, Béjart et bien d’autres. Le metteur en scène José Possi Neto et le chorégraphe Anselmo Zolla conjuguent ici leur talent pour mettre en forme leur regard singulier, brésilien, sur l’œuvre et l’univers de Martha Graham. Il ne s’agit pas d’explorer son répertoire ou d’imiter son travail, mais bien d’une sorte d’exégèse. « Comme si l’on visitait un atelier d’artiste. On ferme les yeux et l’on se transporte dans son monde. » confie José Possi Neto. Ils ont tous deux étudié six mois la vie et le travail de la grande artiste afin de pouvoir épurer, affiner et sculpter un langage scénique qui puisse résonner comme un écho de l’univers, des méthodes et de la technique de l’artiste. 

Entre liberté et fidélité

Ils ont ainsi rêvé certains moments et entre liberté et fidélité ils donnent à voir des pans de vie et de son art de la danse. Le spectacle combine textes – que Martha Graham a écrits à propos des cours qu’elle donnait aux acteurs -, mouvements et images. « Des images qui parlent »… Véra Lafer interprète le rôle de Martha Graham, qui commence par l’image de sa solitude. Les danseurs de la compagnie Studio 3, dotés d’une belle maturité et d’une forte personnalité, apportent un supplément d’âme à l’interprétation. La scène de la rencontre entre Martha et le pianiste et pédagogue Louis Horst, le grand amour de sa vie, est ainsi particulièrement marquante. « Le danseur cherche toujours la part apollonienne. Or, pour être dramatique, il faut aussi une part dionysienne. » Il suffit de penser à Martha Graham, à son visage aussi, pour comprendre ce que cela veut dire…
 
Agnès Santi


Martha Graham Memorias, mise en scène José Possi Neto, chorégraphie Anselmo Zolla, les 1er, 2 et 3 juillet au Théâtre de la Porte Saint-Martin., 18 bd Saint-Martin, 75010 Paris. Tél : 01 42 08 00 32. 

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse