La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Jazz / Musiques - Gros Plan

« Duke Ladies » : L’hommage à Duke Ellington de Laurent Mignard et le Duke Orchestra

« Duke Ladies » : L’hommage à Duke Ellington de Laurent Mignard et le Duke Orchestra - Critique sortie Jazz / Musiques Paris Théâtre du Châtelet
Laurent Mignard et son maître. © Pascal Bouclier

Théâtre du Châtelet / Jazz

Publié le 30 mars 2022 - N° 298

Sur disque et sur scène, Laurent Mignard salue la place des femmes dans l’œuvre de Duke Ellington avec une pléthore d’invitées féminines, plus talentueuses les unes que les autres.

Grand amoureux des femmes devant l’Éternel, Duke Ellington intitula son livre de mémoires, Music Is My Mistress, n’hésitant pas à affirmer que « La musique est une femme théorème / Peu importe à quel point vous la connaissez, / Il y a toujours à apprendre ». Laurent Mignard qui, depuis près de vingt ans, se consacre à célébrer avec une grande fidélité d’esprit la musique du Duke pourrait dire la même chose de l’œuvre de son maitre, tant elle est riche, plurielle et développée dans ses formes et ses inspirations, du blues à la musique sacrée, du cinéma aux grandes fresques mémorielles, du Cotton Club aux classiques revisités à l’aune du swing.

L’idéal féminin selon Ellington

Puisant dans ce vaste répertoire, Laurent Mignard présente « Duke Ladies », sous la forme d’un album en deux volumes et d’un concert au Théâtre du Châtelet. Sur un florilège de compositions qui évoquent la féminité sous toutes ses formes — du fameux A Drum Is A Woman à The Queen’s Suite en passant par le plus équivoque Warm Valley, l’incontournable Sophisticated Lady et le Portrait of Mahalia Jackson —  le chef d’orchestre célèbre un certain idéal féminin à la Ellington, à la tête d’une formation qui accueille dans ses rangs de manière permanente deux brillantes musiciennes — la clarinettiste Aurélie Tropez et la batteuse Julie Saury — mais encore se pare pour cette occasion d’une pléiade d’invitées. La voix occupe une place principale parmi les talents conviés à faire vivre cette large thématique, grâce à un éventail de chanteuses, qui vont du blues au jazz en passant comme il se doit par le gospel, qui se nomment Nicolle Rochelle, Roberta Gambarini, Sylvia Howard et Myra Maud. Le projet accueille aussi, plus inattendues, la cantatrice Natalie Dessay et la chanteuse Elodie Frégé. Cependant, parmi les « Duke Ladies », on compte encore l’organiste Rhoda Scott, l’harmoniciste Rachel Plas et la violoniste Aurore Voilqué, trois forts tempéraments qui font vibrer la geste ellingtonienne avec un brio exceptionnel.

Vincent  Bessières

A propos de l'événement

L’hommage à Duke Ellington de Laurent Mignard avec Duke Orchestra « Duke Ladies »
du jeudi 12 mai 2022 au jeudi 12 mai 2022
Théâtre du Châtelet
Place du Châtelet, 75001 Paris

à 20h. Tel. 01 40 28 28 40. www.chatelet.com


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Jazz

Inscrivez-vous à la newsletter

[sibwp_form id=1]

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Jazz / les Musiques