La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Classique / Opéra - Gros Plan

Les Folies Françoises

Les Folies Françoises - Critique sortie Classique / Opéra
Photo : Patrick Cohën-Akenine

Publié le 10 mai 2010

Pour fêter ses dix ans, l’ensemble dirigé par Patrick Cohën-Akenine propose au Théâtre des Champs-Elysées un programme entièrement dédié à Lully.

La musique baroque française est assurément la spécialité des Folies Françoises. Fondé il y a dix ans par le violoniste Patrick Cohën-Akenine, l’ensemble s’est toujours donné pour mission de défendre ce répertoire exigeant, que tant de programmateurs délaissent au profit de Vivaldi ou Haendel. Il y a deux ans, l’ensemble a franchi une étape importante en recréant l’Orchestre des 24 violons du Roy, la formation instrumentale de Lully. Une reconstitution musicologique et organologique rendue possible grâce au travail de deux luthiers, Antoine Laulhère et Giovanna Chitto, et surtout avec l’aide financière considérable du Centre de musique baroque de Versailles. Au Festival de Sablé, nous étions allés entendre cette formation atypique réunissant la famille des cordes « françaises » au grand complet : dessus, haute-contres, tailles, quintes et basses de violon. Il serait exagéré de dire que le contraste est saisissant entre un tel ensemble et les orchestres habituels de violons, altos et violoncelles. Mais on a toutefois pu apprécier certains raffinements de timbre et des équilibres sonores inhabituels. Pour se faire un jugement plus complet sur l’orchestre de Louis XIV, le mieux est de se rendre au Théâtre des Champs-Elysées où les Folies Françoises interprètent avec cet instrumentarium d’époque un programme intégralement consacré à Lully. Après des extraits des trois dernières tragédies lyriques (Roland, Amadis et Armide), l’ensemble proposera, dans un registre plus léger, la pastorale héroïque Acis et Galatée. Patrick Cohën-Akenine s’est entouré de trois chanteurs qui maîtrisent parfaitement les subtilités ornementales du Grand Siècle : Isabelle Druet, Sébastien Droy et Lisandro Abadie.
 
A. Pecqueur


Mercredi 26 mai à 20h au Théâtre des Champs-Elysées. Tél. 01 49 52 50 50. Places : 5 à 82 €.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra