La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Propos recueillis

Le Traitement

Le Traitement - Critique sortie Théâtre Paris Théâtre des Abbesses
Le Traitement, mis en scène par Rémy Barché. © Sonia Barcet

Théâtre des Abbesses / de Martin Crimp / mes Rémy Barché

Publié le 24 janvier 2018 - N° 262

Rémy Barché revient à l’œuvre du dramaturge britannique Martin Crimp avec Le Traitement. Un drame intime new-yorkais qui met à jour le déclin des rapports humains.

« Écrite en 1991 lors d’une résidence d’auteur à New York, Le Traitement marque un tournant chez Martin Crimp. Il y développe avec force les thèmes qui structurent l’ensemble de son œuvre ultérieure : la folie du système capitaliste, la domination masculine et la dégradation des relations humaines. Après avoir mis en scène La Campagne et La Ville de cet auteur, j’ai eu envie de me confronter à cette pièce où Crimp commence à s’éloigner de la violence du théâtre « In-Yer-Face » pour adopter un traitement plus subtil de la crise qui traverse chacun de ses textes. Très cinématographique, Le Traitement est aussi pour moi l’occasion de travailler pour la première fois avec la vidéo. Je veux plonger le spectateur dans un univers imprégné des codes du cinéma américain, et donner à voir le New York fantasmé par l’auteur britannique. Celui qui sert de cadre à l’enfermement du personnage principal : Anne, jeune femme solitaire qui entre dans le milieu du cinéma. Et qui s’y perd.

Deux femmes dans la ville

Anne ressemble à toutes les héroïnes de Crimp. Elle est à la recherche de l’amour mais effrayée par cette perspective. En quête de réel mais absorbée par un virtuel dévorant. En commençant à penser au projet, j’ai été frappé par la proximité entre cette protagoniste et celle de Messager de l’amour, un monologue inédit de l’auteur. Non seulement elles vivent toutes les deux des relations de couple destructrices, mais elles sont séquestrées par leur partenaire. Condamnées à un isolement qui répond à leur idéal de pureté des sentiments. J’ai donc décidé d’introduire le spectacle par ce récit féminin d’un amour brutal. Ce qui permet aussi de donner à entendre l’évolution de la langue de Crimp et de s’immerger davantage dans son monde d’obsessions et d’inquiétudes. Parmi lesquelles les violences faites aux femmes, motif qui résonne aujourd’hui de manière particulièrement forte. »

Anaïs Heluin

A propos de l'événement

Le Traitement
du Jeudi 8 février 2018 au Vendredi 23 février 2018
Théâtre des Abbesses
31 rue des Abbesses, 75018 Paris, France

À 20h30, sauf le 11 février à 15h. Relâche les 12 et 18 février. Tel : 01 42 74 22 77. www.theatredelaville-paris.com


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre