La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Critique

Le Tartuffe de Molière, mise en scène de Guillaume Séverac-Schmitz

Le Tartuffe de Molière, mise en scène de Guillaume Séverac-Schmitz - Critique sortie Théâtre Alès Le Cratère -Scène nationale d'Alès
Les jeunes interprètes, membres de la troupe éphémère 2020- 21 de l’AtelierCité ©Erik Damiano

En tournée / texte de Molière / mise en scène de Guillaume Séverac-Schmitz

Publié le 27 janvier 2022 - N° 296

Maîtrisant ses audaces, le metteur en scène Guillaume Séverac-Schmitz donne une nouvelle jeunesse à cette pièce d’anthologie du répertoire classique. Une troupe de comédiens en herbe d’un engagement et d’une énergie exemplaires sert ses intentions avec panache. 

La principale qualité de cette mise en scène est de donner à voir la modernité intrinsèque de ce puissant chef-d’œuvre dramatique de façon disruptive, avec beaucoup d’inventivité et d’élégance. La familiarité qui nous lie à cette tragi-comédie est défaite, ouvrant la possibilité d’une redécouverte. Suivant le fil rouge de la pièce, celui d’une famille au sein de laquelle l’arrivée de l’imposteur sert, non sans mal, de révélateur, Guillaume Séverac-Schmitz met l’accent sur l’à peine croyable aveuglement et imbécilité d’Orgon, ce père archétypal, représentatif d’un système patriarcal non moins aveugle et imbécile. La contextualisation choisie permet non seulement de faire valoir le rôle tenu par Orgon dans cette grande comédie baroque mais aussi de valoriser la part prise par toutes les autres figures, dont, très significativement, celle du frère d’Orgon, Cléante, voix de la raison.

Une mise en scène actuelle, inspirée et relevée

En toute cohérence, ce parti pris rencontre avec bonheur l’esprit de troupe requis par le dispositif qui a permis à la création de voir le jour, celui de l’AtelierCité mis en place par le Théâtre de La Cité, Centre Dramatique National de Toulouse Occitanie, pour favoriser l’émergence et mettre sur la voie de la professionnalisation de jeunes comédiens talentueux. Quentin Rivet (Tartuffe), Christelle Simonin (Mariane), Marie Razafindrakoto (Elmire), Fabien Rasplus (Orgon), Angie Mercier (Damis), Matthieu Carle (Cléante, Valère), Jeanne Godard (Dorine), incarnant tous, par ailleurs, d’autres personnages, servent crânement leurs rôles respectifs avec l’énergie, la spontanéité et l’audace des premiers commencements, qualités doublées d’une belle maîtrise des effets qui met en joie. La sobriété du décor, où seule la suspension de deux lustres baroques rappelle l’époque, leur permet d’évoluer sans contraintes pour faire pleinement place au jeu. Revisitées, les scènes d’anthologie, celles de la séduction de Tartuffe dont Elmire est la proie, de la dispute amoureuse de Valère et Marianne, d’Orgon sous la table, réservent – innovantes dans l’actualité de leur approche – de très belles surprises. Le nouveau relief donné à la pièce trouve également, dans les parenthèses oniriques et poétiques qui ponctuent le spectacle, de bien beaux arguments.

Marie-Emmanuelle Dulous de Méritens

A propos de l'événement

Le Tartuffe
du mercredi 2 février 2022 au samedi 5 février 2022
Le Cratère -Scène nationale d'Alès
Place Henri Barbusse, 30100 Alès

les 10 et 11 au Théâtre Scène des Trois Ponts, Castelnaudary, les 17 et 18 à la Salle du Jeu du Mail, Pamiers


Mars 2022 : Les 10 et 11 à L’Odyssée, Scène conventionnée de Périgueux, le 19 à L’Astrada, Marciac


Avril 2022 : les 5 et 6 au Théâtre d’Angoulême - Scène Nationale, du 12 au 14 au Points Communs, Nouvelle Scène Nationale de Cergy-Pontoise/Val d’Oise


Mai 2022 : Les 16 et 17 au Théâtre de Châtillon


Spectacle vu au Théâtre de l’Olivier (Istres) le mardi 11 janvier 2022.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

[sibwp_form id=1]

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre