La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Jazz / Musiques - Gros Plan

Le sacre de Thierry Maillard

Le sacre de Thierry Maillard - Critique sortie Jazz / Musiques Paris new morning
Thierry Maillard : « Mon plus grand rêve musical a de tout temps été d'un jour pouvoir entendre ma musique écrite pour trio jazz et orchestre symphonique. » (c) Eric Robert

JAZZ / NEW MORNING

Publié le 23 novembre 2015 - N° 238

Musicien de jazz aguerri, avec douze albums en tant que leader à son actif, familier des collaborations avec des musiciens de premier plan (Dennis Chambers, John Patitucci, Bireli Lagrène, Bernard Lubat, Didier Lockwood, etc.), Thierry Maillard change d’angle de vue sur sa vie de musicien en signant un nouveau projet ambitieux avec orchestre symphonique qu‘il décrit comme un « événement émouvant et marquant de sa vie de musicien, un véritable accomplissement personnel ».

Nourri pendant ses années d’études classiques par les sortilèges orchestraux des grands maîtres de la musique du XXème siècle, le pianiste poursuivait depuis longtemps le rêve musical de donner vie à une musique de sa plume composée pour trio de jazz et orchestre symphonique. « J’ai découvert très tôt la musique symphonique qui m’a toujours fascinée. Pour moi, en tant qu’auditeur et compositeur, c’est la formation la plus expressive et inspirante. Je suis un admirateur inconditionnel du Concerto pour orchestre de Bartok, du Sacre du printemps de Stravinsky, de toute la musique symphonique de Ravel… » confie Thierry Maillard. Ce rêve est devenu réalité avec l’album « The Kingdom of Arwen » (qui sort chez Naïve) enregistré en janvier 2015 avec l’Orchestre Philharmonique de Prague sous la direction de Jan Kucera.

Rassembler toutes les musiques

« Certaines partitions étaient déjà écrites, d’autres s’y sont ajoutées, toutes toujours dans le même but : rassembler le jazz, la musique classique et les musiques du monde au sein d’une même partition ». Apothéose plus que reniement, Thierry Maillard (piano) associe de nombreux musiciens improvisateurs dont, avant tout, Yoann Schmidt (batterie) et Dominique Di Piazza (basse) composant le trio du projet, véritable noyau dur de sa musique, mais aussi de nombreux invités comme Didier Malherbe, Nguyên Lê, Olivia Gay, Marta Klouckova, Minimo Garay, Neil Gerstenberg ou Taylan Arikan. Ce sont tous ces complices que Thierry Maillard aura autour de lui lors du concert du New Morning en attendant qu’un orchestre symphonique hexagonal aventureux s’empare du projet et donne vie à la musique du disque, déjà programmée dans plusieurs pays d’Europe.

J.L. Caradec

A propos de l'événement

Le sacre de Thierry Maillard
du Lundi 21 décembre 2015 au Lundi 21 décembre 2015
new morning
9 Rue des Petites Écuries, 75010 Paris, France

à 21 h. Tél. : 01 45 23 51 41.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Jazz

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Jazz / les Musiques