La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Danse - Gros Plan

Le Printemps de la danse arabe s’étend dans le temps et l’espace

Le Printemps de la danse arabe s’étend dans le temps et l’espace - Critique sortie Danse Paris INSTITUT DU MONDE ARABE
Crédit : Timothée Lejolivet Blow de la compagnie Karim KH sera donné en ouverture du Festival à l’IMA.

Festival

Publié le 21 février 2020 - N° 285

Un festival qui s’étend dans le temps et l’espace et présente le meilleur des danses en lien avec le monde arabe d’aujourd’hui.

Voici désormais trois saisons que l’Institut du Monde Arabe propose un festival de danse. Ça se passe au printemps, et s’intitule donc logiquement : Le Printemps de la danse arabe. Il s’agit d’interroger les danses qui se déclinent en lien avec le monde arabe d’aujourd’hui, produites dans les pays arabes ou en Europe, mais connectées à cette partie du monde. Après le succès de l’édition 2019, les partenaires de ce festival poursuivent l’aventure, unis dans un enjeu commun : se réunir pour porter ensemble un visage singulier de l’actualité artistique. Cette édition fera circuler les publics entre neuf lieux : Chaillot-Théâtre national de la Danse, le Festival JUNE EVENTS, le CND, le CENTQUATRE-PARIS, le Tarmac, le Musée national de l’histoire de l’immigration, le Théâtre Jean-Vilar de Vitry, La Villette, les Rencontres Chorégraphiques Internationales de Seine-Saint-Denis, et bien sûr, l’Institut du monde arabe.

Un vrai printemps !

Cette édition rassemble notamment des artistes d’Egypte, de Palestine, du Maroc, d’Algérie, du Liban, de Syrie, de Tunisie et d’Italie (avec Emilio Calcagno et le Ballet de Tunis). Tout commence à l’IMA, du 18 au 24 mars, avec au programme la création Zreq (Les Bleus), de Khalid Bengrib, un des précurseurs de la danse contemporaine au Maroc, qui jouera un peu le rôle de fil conducteur de cette édition, puisqu’il y présentera trois pièces, dans plusieurs lieux (au CENTQUATRE, à Vitry et La Villette). Les compagnies Karim KH avec Blow et Black Sheep avec Iskio ouvriront le festival. Ensuite il sera question de Traversées de Camélia Montassere, de Déplacement de Mitkhal Altghair, du voyage  elGed(j)i de Rafael Smadja. Origami Trio d’Yvann Alexandre et Chawchra de Selim Ben Safia complètent cette programmation. Ensuite, les théâtres partenaires prennent la relève. À noter la sortie de résidence de Syhem Belkhodja dans le cadre de la Fabrique Chaillot, l’accueil de danse MAAT|CCDC fondée par l’Egyptienne Karima Mansour au CND, et surtout la création de L’Onde de Nacera Belaza au festival JUNE EVENTS dans une soirée partagée avec la Libanaise Danya Hammoud le 23 juin. Sans oublier d’aller découvrir Youness Aboulakoul et Charlie Prince aux Rencontres Chorégraphiques de Seine-Saint-Denis.

Agnès Izrine

A propos de l'événement

Le Printemps de la danse arabe s’étend dans le temps et l’espace
du Mercredi 18 mars 2020 au Mardi 24 mars 2020
INSTITUT DU MONDE ARABE
1 Rue des Fossés Saint-Bernard, 75005 Paris

Tél. : 01 40 51 38 14.


Egalement CENT-QUATRE-PARIS du 9 au 29 mars, Musée national de l’histoire de l’immigration les 24 et 25 avril à 20h, Théâtre Jean-Vilar de Vitry le 26 avril à 16h, CHAILLOT - Théâtre national de la Danse le 28 mars à 19h, CND du 15 au 26 juin, La Villette le 19 juin à 20h, Atelier de Paris-CDCN, JUNE EVENTS le 23 juin à 19h30 et 21h, Rencontres chorégraphiques internationales de Seine Saint-Denis du 13 mai au 20 juin.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la Danse

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur la Danse