La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Critique

Le bizarre Incident du chien pendant la nuit

Le bizarre Incident du chien pendant la nuit - Critique sortie Théâtre Paris Théâtre de la Tempête
© Antonia Bozzi Christopher et son père (Pierre Lefebvre et Sébastien Bravard).

Théâtre de la Tempête / d’après le roman de Mark Haddon / adaptation Simon Stephens / texte français de Dominique Hollier / mes Philippe Adrien

Publié le 24 septembre 2015 - N° 236

Inventive, soignée et finement burlesque, la mise en scène de Philippe Adrien dépeint le parcours initiatique d’un autiste surdoué, découvrant des vérités enfouies.  

« Que fais-tu dans ce jardin ? » « Je vous parle », répond Christopher au policier. Il n’esquive pas la réponse : il n’esquive jamais, ça ne fait pas partie de son champ d’action. Simplement il répond avec la franchise infaillible et la précision littérale qui le caractérisent. Christopher est autiste atteint du syndrome d’Asperger. Doué en maths et élève dans une école spécialisée, il ne supporte pas qu’on le touche et connaît quelques troubles comportementaux. Il vit seul avec son père, car sa mère est morte. Si Christopher est dans ce jardin, c’est que le chien de Madame Shears y a été découvert, transpercé par une fourche, et il a décidé d’enquêter. Qui a tué Wellington ? Sans relâche, il consigne dans un livre les résultats détaillés de son investigation. Hermétique aux codes sociaux, aux métaphores, au second degré et aux rouages de la manipulation, il observe et raisonne en toute logique. Son courage et sa ténacité le mèneront de la petite ville de Swindon jusqu’au cœur de Londres, malgré sa hantise de l’inconnu, et par ricochets, cette enquête l’amène à découvrir la vérité sur le meurtre et sur des secrets familiaux enfouis. Il finira même par réussir son A-level en maths.

Parcours initiatique original

Philippe Adrien a décidé de porter à la scène ce roman de Mark Haddon, adapté par Simon Stephens, en faisant écho à cette appréhension différente et comme amplifiée du monde et en évitant tout pathos. Avec une grande inventivité et une sorte de stylisation parfois proche du burlesque, il déploie ce parcours initiatique original et drolatique sur le mode d’un théâtre-récit très soigné qui s’amuse de la frontière entre raconter et jouer, et de la mise en abyme du livre, qui sur scène est lu et représenté. Dans une ambiance de polar noir plutôt foggy, la scène inaugurale frappe fort. On peut ne pas être passionné par l’histoire parfois prévisible, mais le talent affûté de Philippe Adrien fait mouche. Et Pierre Lefebvre interprète Christopher avec une finesse et une maîtrise impressionnantes, sans jamais surjouer ni s’appuyer sur des symptômes convenus, mais plutôt sur les qualités et le rapport au monde singuliers du jeune homme. Son périple reconfigure et interroge aussi les relations familiales, et notamment la responsabilité parentale. Son père, que Sébastien Bravard incarne avec nuance et justesse, traverse comme lui une zone de turbulences extrêmes. Rigueur, droiture et mathématiques pour aller au-delà des apparences : une partition d’acteurs au cordeau !

Agnès Santi

 

A propos de l'événement

Le bizarre Incident du chien pendant la nuit
du Vendredi 11 septembre 2015 au Dimanche 18 octobre 2015
Théâtre de la Tempête
75012 Paris, France

Du 11 septembre au 18 octobre 2015. Du mardi au samedi à 20h ; le dimanche à 16h. Tél. : 01 43 28 36 36. Durée : 2h10.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre