La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Avignon - Gros Plan

Le 20 novembre de Lars Norén mis en scène par Samuel Charieras

Le 20 novembre de Lars Norén mis en scène par Samuel Charieras - Critique sortie Avignon / 2021 Avignon Avignon Off. Le 11 · Avignon
Le comédien et metteur en scène Samuel Charieras. Crédit : DR.

Le 11 · Avignon / De Lars Norén / mes Samuel Charieras

Publié le 25 juin 2021 - N° 290

Samuel Charieras porte à la scène le texte de Lars Norén, écrit à partir d’un fait réel. Une plongée dans les affres et les impasses d’un esprit torturé.

Le 20 novembre 2006, dans l’enceinte du lycée d’Emsdetten, en Allemagne, un jeune homme de 18 ans, ancien élève de l’établissement, fait feu sur des adolescents et des professeurs avant de se donner la mort. Sebastian Bosse avait minutieusement préparé son geste. Depuis deux ans, il transcrivait au sein de son journal intime les pulsions destructrices et nihilistes qui l’habitaient. C’est à partir de ce journal que Lars Norén a écrit Le 20 novembre, monologue théâtral qui nous plonge dans le labyrinthe d’une conscience en souffrance. « Ce texte monolithique dont la parole s’apparente à un cri, explique Samuel Charieras, prend la forme d’une justification, passant sans cesse d’un regard lucide et cohérent à la manifestation d’une violence irrépressible, humainement insoutenable. »

Du désespoir au geste meurtrier

Seul sur le plateau, dans un écrin scénographique saisissant, le jeune comédien se met lui-même en scène (David Ayala signe la direction d’acteur), donnant corps à un texte qui fait écho aux nombreuses tueries, plus ou moins récentes, ayant touché l’ensemble de la population mondiale. Quelle souffrance peut pousser des hommes à en assassiner d’autres ? « Quel est le moment de bascule qui transforme le désespoir d’un individu en un geste meurtrier et suicidaire ? » C’est le mystère qui entoure ces questions que Samuel Charieras souhaite éclairer à travers sa création de l’œuvre de Lars Norén. Un mystère qu’il cherche à mettre à distance des figures trop simplistes de monstre et de citoyen sociopathe, et qu’il incarne avec une intensité poignante, remarquablement précise.

 

Manuel Piolat Soleymat

A propos de l'événement

Le 20 novembre
du mercredi 7 juillet 2021 au jeudi 29 juillet 2021
Avignon Off. Le 11 · Avignon
11 boulevard Raspail

à 22h15. Relâche les 12, 19 et 26 juillet. Tel : 04 84 51 20 10.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur Avignon

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur Avignon en Scènes