La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Classique / Opéra - Entretien / Vassilena Serafimova

La petite fée du Marimba

La petite fée du Marimba - Critique sortie Classique / Opéra
photo : Vassilena Serafimova

GROS PLAN / FESTIVALS DES GRANDS CRUS DE BOURGOGNE

Publié le 24 mai 2016 - N° 244

La jeune percussionniste, spécialiste du marimba, vient de signer avec le pianiste Thomas Enhco, jeune star du piano jazz, l’album Funambules, leur premier disque en commun (chez Deutsche Grammophon). Une réalisation qui propulse dans la lumière une jeune musicienne d’exception, choisie cette année comme invitée d’honneur du Festival des grands crus de Bourgogne.

Diriez-vous que les percussions sont un « instrument » particulièrement libre et ouvert ?

Vassilena Serafimova : Je dirais que chaque instrument a ses propres limites, mais ce qui compte c’est de savoir les dépasser par la force de la créativité… Si vous entendez par liberté instrumentale la possibilité infinie de mélanger les instruments, les associer, créer des sons avec presque n’importe quel objet, jouer avec d’autres instrumentistes – les percussions au sens large sont certainement les instruments qui nous permettent le mieux de faire tout cela.

Vous sentez-vous, dans votre capacité à jouer avec les frontières entre musique écrites et improvisées, comme représentative d’une nouvelle génération ?

Vassilena Serafimova : Je n’ai pas le sentiment de faire partie d’un mouvement en particulier, même s’il est vrai que la musique traditionnelle s’invite peut-être de plus en plus dans les musiques « actuelles » – je pense à Ibrahim Maalouf, Yom, Bachar Mar Kalife… J’ai des origines bulgares et cela influence inévitablement le choix de mes programmes, ma musique, mes improvisations…  Mais ce que j’aime plus que tout, c’est ne pas me cloisonner dans un style, une manière de faire, un instrument, ne pas penser avoir atteint “la vérité”. J’ai envie de changer, d’évoluer et de chercher de nombreuses manières d’expression grâce à la musique, aux musiciens avec qui j’ai la chance de jouer… J’ai aussi envie d’accueillir nos différences, de les transformer en une force, plutôt que d’en avoir peur. C’est exactement ce qu’on cherche dans notre duo avec Thomas Enhco au piano. L’improvisation, que j’utilise de plus en plus dans ma musique, est une liberté dont je m’approche et que je dois travailler pour pouvoir laisser place à ma spontanéité à chaque moment sur scène.

« Ne pas me cloisonner dans un style, une manière de faire, un instrument. »

Parlez-nous de vos concerts du 5 juin à Chablis et du 25 septembre au Château de Brochon…

Vassilena Serafimova : C’est un énorme plaisir et un grand honneur pour moi d’être l’artiste invitée du Festival. C’est un challenge que je prépare avec beaucoup de passion et envie ! A Chablis, je jouerai en particulier pour la première fois un programme en quintette pour marimba et quatuor à cordes, avec le Quatuor Hermès, jeune quatuor français d’exception. Une formation rarement entendue que j’imaginais depuis longtemps et dont je rêve déjà la sonorité ! Au Festival Musique au Chambertin, par contre je jouerai seule en proposant un programme allant de Bach à Xenakis, sur mon instrument préféré, le marimba, mais aussi les multi-percussions (grosse caisse, bongos, congas, wood-blocks) et le tapan – le tambour traditionnel bulgare.

 

Propos recueillis par Jean Lukas

A propos de l'événement

FESTIVALS DES GRANDS CRUS DE BOURGOGNE
du Dimanche 5 juin 2016 au Dimanche 25 septembre 2016

89800 Chablis, France

Collégiale St Martin de Chablis. Place du 19-Août 89800 Chablis. Dimanche 5 juin à 17 h. Tél. 03 86 75 98 16.


Château de Brochon. 16 Route des Grands Crus, 21220 Brochon. Dimanche 25 Septembre  à 10h30. Tel : 03 80 34 38 40.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra