La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Avignon - Propos recueillis Antoine Caubet

La Mort de Danton

La Mort de Danton - Critique sortie Avignon / 2015 Avignon L’Entrepôt
Crédit : DR Légende : Le metteur en scène et comédien Antoine Caubet

Propos recueillis / Antoine Caubet / L’Entrepôt / de Georg Büchner / mes Antoine Caubet

Après Roi Lear 4/87 en 2008, Antoine Caubet, Cécile Cholet, Christine Guénon et Olivier Horeau se retrouvent pour une traversée à quatre de La Mort de Danton de Georg Büchner. Une traversée régie par les mêmes principes de mise en scène que l’expérience shakespearienne : dans une économie de moyens radicale.

« Depuis Roi Lear 4/87 en 2008, les quatre spectacles que j’ai créés au Théâtre de l’Aquarium ont continué à travailler la relation vivante et proche que le temps de la représentation tisse avec le public. Avec La Mort de Danton, il s’agit aujourd’hui de retrouver les mêmes acteurs que pour Lear, de poursuivre ce travail en profitant de la longue expérience accumulée pour aller plus loin. Pas de décor, des costumes élémentaires, une lumière réduite à l’essentiel, pas de son : dans cette traversée de la pièce, ce sont moins “les personnages” au sens classique qui comptent que l’œuvre, sa composition, son écriture et la poétique qu’elle forge. On considère les protagonistes de la pièce comme un ensemble de forces en mouvement qui se rencontrent, s’opposent, explosent ou s’unissent, comme un système de tensions qui dessine le relief de la représentation.

Les forces explosives de l’histoire

Cette crudité théâtrale expose fortement le plateau aux spectateurs qui, peu à peu, en deviennent l’une des composantes. Car les acteurs/personnages se retrouvent souvent à la même place que le spectateur, avec un regard équivalent, se posant les mêmes questions, comme Büchner s’en pose sur la Révolution Française et sur son théâtre, les deux sujets étant à l’origine de l’écriture de la pièce. République menacée, démocratie impossible, vieux monde écroulé et nouveau monde accouchant dans la violence, crise vitale de la Révolution Française : dans La Mort de Danton, Büchner ausculte la chute des dantonistes en mars 1794 – politiquement, socialement, moralement, intimement, philosophiquement et surtout théâtralement. Toutes les forces de l’histoire sont là, désordonnées et en mouvement, explosives. Rien de très étonnant à ce que ces interrogations résonnent de façon particulière aujourd’hui. »

 

Propos recueillis par Manuel Piolat Soleymat

A propos de l'événement

La Mort de Danton
du Samedi 4 juillet 2015 au Samedi 25 juillet 2015
L’Entrepôt
1 Boulevard Champfleury, 84000 Avignon, France

Avignon Off


à 17h40. Tél. : 04 90 86 30 37.


x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur Avignon

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur Avignon en Scènes