La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Théâtre - Agenda

La Maison des cerfs

La Maison des cerfs - Critique sortie Théâtre
Crédit : D. R. Légende : Les interprètes exceptionnels de la Needcompany

Publié le 10 mai 2010

Dans la dernière pièce de sa trilogie Sad Face / Happy Face, Jan Lauwers montre le théâtre à l’œuvre face à la réalité violente du monde.

Ni metteur en scène, ni écrivain, ni plasticien, ni cinéaste, parce que tout à la fois, Jan Lauwers chahute sans cesse les lignes de démarcation et fabrique un théâtre où états de corps, chants, textes et objets trament ensemble le fil d’un récit à jamais irrésolu. Après La Chambre d’Isabella (2004), qui traversait à grandes enjambées le chaos du 20ème siècle, après Le bazar du homard (2006) qui dessinait l’image chaotique d’un futur fantasque entre rêve et cauchemar, il achève son triptyque sur la condition humaine avec La Maison des cerfs (2009). Née de la mort de Kerem, journaliste tué au Kosovo et frère d’une des danseuses de la Needcompany, cette pièce superpose le vécu de la troupe et la violence du monde en guerre en un conte étrange, tragique et fantasmatique, porté par des interprètes d’exception. Dommage que le propos s’y dilue trop souvent en bien bavardes lamentations…
 
Gw. D.


La Maison des cerfs, texte, mise en scène et images de Jan Lauwers, du 7 au 12 mai 2010, à 20h30, relâche dimanche, au Théâtre de la Ville, 2 place du Châtelet, 75004 Paris. Rens. 01 42 74 22 77. Spectacle vu au Festival d’Avignon 2009. Le texte de La Maison des Cerfs est publié aux éditions Actes Sud-Papier. A lire : L’énervement, (œuvres plastiques de Jan Lauwers présentées par Jérôme Sans), éditions Actes Sud.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Théâtre

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Théâtre