La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Jazz / Musiques - Agenda

Jubilé Daniel Humair

Jubilé Daniel Humair - Critique sortie Jazz / Musiques
Humair entouré de nombreux amis musiciens au Théâtre du Châtelet.

Publié le 10 septembre 2009

Le batteur suisse fête ses 50 ans de jazz

Personnalité centrale du jazz européen depuis un demi-siècle, Humair s’est imposé en cinq décennies de carrière, ce n’est pas une découverte, comme LE batteur de ce côté de l’Atlantique. Il fut dès sa jeunesse admiré et recherché par les plus grands musiciens américains (de Bud Powell à Chet Baker) mais aussi, et surtout, imposa sa figure d’inventeur insatiable d’un jazz moderne, libre et européen, en leader ou co-leader, entouré des meilleurs complices qui soient : des séniors tels Henri Texier, Michel Portal, Jean-François Jenny-Clarke, Louis Sclavis ou Joachim Kuhn (on en passe !) ou, au cours de ces dernières années, de jeunes tigres nommés Sébastien Boisseau, Matthieu Donarier, Christophe Monniot ou Manu Codjia dont Humair se plait à aiguiser les sens et les crocs. Musicien de jazz – oui et comment !- Humair a depuis longtemps aussi su cultiver un art de la distance, nourri par son autre activité (à part égale, au moins) de peintre, qui semble offrir à sa musique un surcroît de lumière et de profondeur de champs poétiques. Humair réussit dans sa musique le prodige d’être prodigieusement présent et intense au moment de frapper la peau ou le métal de sa batterie, exprimant l’énergie inspirée d’une colère élégante et charnelle, et dans le même temps, parti, barré, inspiré et aspiré dans un ailleurs de couleurs et de lignes qui n’appartiennent qu’à lui. Lors de cette soirée exceptionnelle au Châtelet, marquant la reconnaissance d’un talent et d’une carrière uniques, parions qu’Humair saura, en dépit des ors et honneurs que lui offre un grand théâtre, ce soir-là encore laisser parler sa poudre (de perlimpinpin ou d’escampette), réactivant ses échanges de longue date, jamais achevés, avec ses invités triés sur le volet : John Scofield (guitare), Louis Sclavis (clarinette), François Couturier, Jean-Paul Céléa, etc.
J.-L. Caradec 


Vendredi 2 octobre à 21h au Théâtre du Châtelet. Tél. 01 40 28 28 40.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur le Jazz

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Jazz / les Musiques