La Terrasse

"La culture est une résistance à la distraction" Pasolini

Classique / Opéra - Agenda

John Eliot Gardiner

John Eliot Gardiner - Critique sortie Classique / Opéra
Crédit : Fred Toulet Légende : John Eliot Gardiner dirige Berlioz et Stravinsky à la tête de l’Orchestre national de France.

Publié le 10 février 2011 - N° 185

Voix et orchestre symphonique

Le chef britannique délaisse pour un temps les cantates de Bach – qu’il interprétait en décembre à la Cité de la musique – et retrouve son cher Berlioz ainsi que, plus inattendu, Pétrouchka de Stravinsky.

Berlioz, Stravinsky : le rapprochement, au concert, n’est pas des plus communs. Une même conscience de la modernité musicale les unit pourtant, qui se traduit notamment par une audace inouïe de l’orchestration et un affranchissement des pesanteurs de la forme héritée des classiques. L’Orchestre national de France a donné ces dernières années des interprétations remarquées tant de Berlioz (sous la direction de Colin Davis ou Riccardo Muti) que de Stravinsky (avec Daniele Gatti ou Ingo Metzmacher par exemple). Avant le ballet russe Pétrouchka, John Eliot Gardiner a choisi trois pages théâtrales de Berlioz : l’ouverture « Le Roi Lear », la Marche funèbre de « Hamlet » et surtout La Mort de Cléopâtre avec Anna Caterina Antonacci, récemment Carmen passionnée sous la direction du chef britannique.

 Jean-Guillaume Lebrun


Jeudi 12 février à 20h à la Salle Pleyel. Tél. 01 42 56 13 13. Places : 10 à 85 €.

A propos de l'événement



x

Suivez-nous pour ne rien manquer sur la musique classique

Inscrivez-vous à la newsletter

x
La newsletter de la  Terrasse

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez notre sélection d'articles sur le Classique / l'Opéra